Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Valbiotis avance sur Totum•070 contre l'hypercholestérolémie
information fournie par AOF03/10/2022 à 10:15

(AOF) - Valbiotis a présenté les résultats complémentaires positifs de l’étude clinique de Phase II Heart avec Totum070 contre l’hypercholestérolémie. Dans la population ciblée commercialement, présentant une cholestérolémie supérieure à 130 mg/dl à la randomisation, Totum070 a réduit de 13,7% le taux sanguin de LDL cholestérol dès 3 mois et de 14,3% après 6 mois, par rapport au placebo, avec un taux de réponse très élevé.

En parallèle, Valbiotis a obtenu de nouvelles données qui confirment le mode d'action intestinal et hépatique de cette substance active, en préclinique et chez l'humain, et qui seront présentées lors du prochain congrès annuel de l'American Heart Association.

Avec ce dossier clinique et scientifique solide pour Totum070, conforté par les études de marché, l'entreprise valide l'objectif d'une commercialisation au plus tard au premier semestre 2024 et intensifie ses échanges avec des acteurs majeurs de la santé et de la nutrition.

Sébastien Bessy, directeur des opérations marketing et commerciales, membre du directoire commente : "le potentiel commercial de Totum070 est largement conforté par les études de marché que nous avons menées auprès des consommateurs et des médecins sur différents marchés internationaux. Il soutient nos objectifs ambitieux d'une commercialisation au plus tard au premier semestre 2024 et d'une intensification des échanges avec des acteurs majeurs de la santé et de la nutrition."

AOF - EN SAVOIR PLUS

Une course inéluctable aux nouveaux blockbusters

Le brevet du produit vedette de Merck, l'anticancéreux Keytruda, qui représente plus de 35% de ses ventes, arrive à échéance en 2028. En dépit de la perte, depuis 2019, des brevets de ses trois produits vedette (Avastin, Herceptine, Rituxan) Roche a su, lui, renouveler son portefeuille en mettant sur le marché de nouvelles molécules. Toutefois la découverte et le lancement de nouveaux médicaments sont de plus en plus coûteux. AstraZeneca dépense environ 6 milliards de dollars par an en R&D dans une industrie pharmaceutique où la durée de vie d'un brevet ne dure que dix à quinze ans. Cela amène les laboratoires à se désengager de certaines activités. Ainsi J&J, Pfizer, GSK et, sans doute, Novartis prochainement préfèrent se recentrer sur les médicaments de spécialité et abandonnent toute activité annexe.

Valeurs associées

Euronext Paris -1.35%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.