Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

USA-Vers l'épilogue du procès pour diffamation Depp vs Heard
information fournie par Reuters27/05/2022 à 15:18

par Lisa Richwine

27 mai (Reuters) - Le jury délibère vendredi dans le procès opposant Johnny Depp à Amber Heard au terme de six semaines de débats et de témoignages, parfois scabreux, qui ont retracé la relation tumultueuse de l'ancien couple d'acteurs.

La star de "Pirates des Caraïbes", 58 ans, poursuit Amber Heard devant un tribunal de Virginie, l'accusant de l'avoir diffamé en se présentant dans une tribune de presse comme une victime de violences conjugales. Il réclame 50 millions de dollars (46,64 millions d'euros) de dédommagement.

Amber Heard, 36 ans, a contre-attaqué et demande 100 millions de dollars, affirmant que Johnny Depp l'a diffamée lorsque son avocat a qualifié les accusations de "canular".

Les avocats des deux parties livrent leurs plaidoiries vendredi. Les sept jurés se retireront ensuite pour délibérer. S'ils ne s'accordent pas sur un verdict dans la soirée, ils se réuniront à nouveau mardi, a déclaré le juge Penney Azcarate.

Johnny Depp nie avoir frappé Amber Heard ou toute autre femme et l'accuse d'être devenue violente durant leur relation. Le couple s'est rencontré en 2011 et s'est marié en février 2015. Leur divorce a été prononcé environ deux ans plus tard.

Au cours des six semaines d'un procès ultramédiatisé, les jurés ont écouté des enregistrements de disputes, vu les photos d'un doigt ensanglanté et entendu débattre sur des excréments trouvés dans le lit du couple.

L'affaire est née en décembre 2018 d'une tribune publiée par Amber Heard dans le Washington Post. Bien que le nom de Johnny Depp n'y soit pas mentionné, son avocat a déclaré aux jurés qu'il était clair que l'actrice américaine faisait référence à l'acteur.

Johnny Depp a déclaré que ces allégations lui ont "tout" coûté, notamment plusieurs rôles dans les franchises "Pirates des Caraïbes" et "Les Animaux fantastiques".

Les avocats d'Amber Heard ont fait valoir qu'elle avait dit la vérité et que ses propos étaient couverts par le premier amendement de la Constitution des États-Unis. Ils ont déclaré qu'elle avait également perdu des opportunités professionnelles à cause des accusations de Johnny Depp.

Les avocats de Johnny Depp ont porté plainte aux États-Unis dans le comté de Fairfax, en Virginie, car le Washington Post y est imprimé. Le journal n'est pas impliqué dans la procédure.

(Reportage Lisa Richwine, version française Augustin Turpin, édité par Sophie Louet)

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.