1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

USA-Quarles (Fed) évoque des risques de surchauffe

Reuters26/02/2018 à 22:00
    WASHINGTON, 26 février (Reuters) - Il existe des risques à 
la hausse pour les perspectives économiques des Etats-Unis mais 
leur incidence éventuelle sur la politique monétaire dépend du 
relèvement ou non des capacité potentielles de l'économie, a 
estimé lundi Randal Quarles, gouverneur à la Réserve fédérale. 
     "Il y a une réelle possibilité que certains des facteurs 
qui retenaient la croissance ces dernières années évoluent, 
orientant l'économie sur une trajectoire de croissance plus 
forte", a-t-il dit selon le texte d'un discours devant être lu à 
une conférence à Washington. 
    "Cela pourrait signifier un taux d'intérêt naturel plus 
élevé, qui augmenterait le degré de stimulation apporté à un 
niveau donné du taux directeur de la Réserve fédérale." 
    Parmi les facteurs ayant freiné la croissance ces dernières 
années, il a cité la faiblesse de l'investissement des 
entreprises et de la croissance de la productivité. 
    Il a réaffirmé que de nouvelles hausses graduelles des taux 
directeurs seraient appropriées, comme il l'avait indiqué la 
semaine dernière.   
    Randal Quarles, un proche allié du nouveau président de la 
Fed Jerome Powell, a aussi dit s'attendre à ce que la faiblesse 
de l'inflation soit passagère, jugeant qu'elle reviendra vers 
l'objectif de 2% "dans l'année qui vient ou quelque chose comme 
cela." 
    La mesure de l'inflation privilégiée par la Fed est 
inférieure depuis près de six ans à son objectif de 2% mais de 
récents indicateurs ont montré une augmentation des pressions 
sur les prix. 
 
 (Lindsay Dunsmuir, Véronique Tison pour le service français) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

4742.38 -1.47%
CGG
1.078 -16.17%
1.13615 +0.06%
59.87 +0.10%
1.81 -7.32%

Les Risques en Bourse

Fermer