1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

USA-Les hausses de taux ont du champ devant elles-Brainard (Fed)
Reuters12/09/2018 à 19:37

    12 septembre (Reuters) - La Réserve fédérale pourra
peut-être augmenter les taux progressivement pendant encore un
an ou deux sans pour autant freiner l'expansion économique du
moment, semble suggérer le texte d'un discours que Lael
Brainard, l'un des gouverneurs de la banque centrale, a prononcé
mercredi.
    "Dans la mesure où le budget doit être économiquement
stimulant et que la situation financière est favorable à la
croissance, le taux d'intérêt neutre à plus court terme est
susceptible d'évoluer encore quelque peu vers le haut au point
qu'il pourrait bien dépasser le taux d'équilibre à plus long
terme pendant un certain temps", explique Brainard, dans ce
discours destiné au Detroit Economic Club.
    C'est ce taux neutre à plus court terme, et non l'estimation
du taux neutre à plus long terme publiée par la Fed chaque
trimestre, qui est l'"étalon pertinent" de la politique
monétaire, explique Brainard.  
    La dernière estimation du taux neutre à plus long terme
donnée par la Fed est 2,9%, soit un point de plus environ que
son objectif de taux de Fed funds actuel.
    Pour la plupart des observateurs, ce taux à long terme est
un plafond au-delà duquel les hausses de taux viendraient à
entraver la croissance. 
    Pour autant, de nouvelles et progressives hausses des taux
seront sans doute pertinentes, poursuit Brainard, s'alignant
ainsi sur l'opinion du président Jerome Powell et d'autres de
ses collègues. 
    Mais au vu de son opinion sur l'évolution des taux neutres
court et long, ce cycle de hausse aura, au moins à son sens,
plus de marge de manoeuvre puisque cette progression du taux
neutre court repousse le seuil au-delà duquel le renchérissement
des coûts d'emprunt risquerait de freiner la croissance et
l'emploi.

 (Ann Saphir 
Wilfrid Exbrayat pour le service français)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

10.175 +0.79%
CGG
1.652 +2.80%
1.1295 0.00%
13.425 +1.74%
75.24 +2.52%

Les Risques en Bourse

Fermer