Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

USA-L'emploi toujours dynamique, le chômage tombe à 5,6%

Reuters09/01/2015 à 17:30

* 252.000 créations d'emploi en décembre, plus qu'attendu * Le taux de chômage au plus bas depuis mi-2008 * Le salaire horaire moyen en baisse * 2014, meilleure année pour l'emploi américain depuis 1999 par Lucia Mutikani WASHINGTON, 9 janvier (Reuters) - Les créations d'emploi ont nettement augmenté aux Etats-Unis en décembre, ramenant le taux de chômage au plus bas depuis six ans et demi, un nouveau signe de la bonne santé de l'économie américaine et un argument de plus en faveur d'une remontée des taux d'intérêt de la Réserve fédérale cette année. Le département du Travail a fait état vendredi de 252.000 créations d'emploi le mois dernier, après un chiffre révisé à 353.000 pour novembre. Le taux de chômage a reculé de 0,2 point à 5,6%, entre autres en raison d'une baisse du taux de participation, c'est-à-dire la proportion de la population active qui occupe un emploi ou qui en cherche un activement, à 62,7% contre 62,9%. Une diminution de cinq cents du salaire horaire moyen, après une hausse de six cents en novembre, constitue toutefois une note discordante dans les statistiques du mois dernier. "Les chiffres sont probablement assez bons pour que la Fed reste sur la voie d'un ajustement de sa politique monétaire mais ils ne la conduiront sans doute pas à modifier le calendrier du milieu de l'année", a commenté Peter Cecchini, responsable de la stratégie de marché de Cantor Fitzgerald à New York. La Bourse de New York baissait en début de séance après ces chiffres tandis que le dollar s'appréciait face aux autres grandes devises .DXY . Le mois de décembre marque le onzième mois consécutif de créations d'emplois supérieures à 200.000, une série inédite depuis 1994. Le chiffre d'octobre ayant été révisé lui aussi à la hausse, l'économie a en fait créé sur octobre-novembre 50.000 emplois de plus qu'estimé auparavant. La faiblesse de la croissance des salaires pourrait toutefois retarder la remontée attendue des taux de la Fed, quasi-nuls depuis décembre 2008. 1,7 MILLION DE CHÔMEURS EN MOINS EN 2014 La banque centrale américaine, qui n'a pas relevé ses taux depuis 2006, a laissé entendre ces derniers mois qu'elle prenait le chemin d'une hausse du loyer de l'argent même si l'inflation reste inférieure à son objectif de 2%. La plupart des économistes tablent sur une première hausse en juin. "La situation des salaires pourrait être beaucoup plus favorable fin 2015 qu'elle ne l'est aujourd'hui", estime Dan Greenhaus, responsable de la stratégie de BTIG à New York. Pour Charles Evans, le président de la Fed de Chicago, interrogé vendredi par CNBC, l'évolution des salaires traduit une faiblesse de l'inflation qui plaide pour un statu quo sur les taux. "J'aimerais être davantage convaincu que nous allons vers une inflation à 2%", a-t-il dit. "Pour y parvenir, je crois que nous devons maintenir une politique accommodante." Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne 240.000 créations d'emplois en décembre et un taux de chômage de 5,7% après 5,8% le mois précédent. Pour novembre, le nombre de créations d'emplois avait initialement été estimé à 321.000. Sur l'ensemble de 2014, selon l'enquête du département du Travail auprès des entreprises, les créations d'emploi ont atteint leur plus haut niveau depuis 1999. L'enquête menée en parallèle auprès des ménages, qui sert de base au calcul du taux de chômage, montre une baisse de 1,1 point de celui-ci sur l'année écoulée. Le nombre d'Américains sans emploi a ainsi diminué de 1,7 million et près des deux tiers de cette baisse a profité à des chômeurs de longue durée. La plupart des indicateurs du marché de l'emploi privilégiés par la présidente de la Fed, Janet Yellen, pour suivre l'évolution du marché du travail et des capacités inemployées continuent de dessiner une tendance à l'amélioration. Ainsi, la mesure du taux de chômage incluant les gens qui souhaitent travailler mais ont renoncé à chercher un emploi et ceux qui travaillent en temps partiel contre leur gré a reculé de deux dixièmes de points pour revenir à 11,8%, son plus bas niveau depuis septembre 2008. Le secteur privé a créé 240.000 postes le mois dernier, dont 48.000 dans la construction et 17.000 dans l'industrie manufacturière. Les effectifs du secteur public ont eux augmenté de 12.000. (Lucia Mutikani, Benoit Van Overstraeten et Marc Angrand pour le service français, édité par Bertrand Boucey)


Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.