1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

USA-L'économie peut encaisser un dollar fort-Williams (Fed)
Reuters24/03/2015 à 10:22

SYDNEY, 24 mars (Reuters) - Le niveau élevé du dollar est susceptible de peser quelque peu sur la croissance des Etats-Unis cette année, mais l'économie américaine est suffisamment forte pour pouvoir faire face à cette évolution, a déclaré mardi un responsable de la Réserve fédérale. S'exprimant par visio-conférence à l'occasion d'une réunion économique à Sydney, John Williams, président de la Réserve fédérale de San Francisco, a dit toujours anticiper un produit intérieur brut (PIB) américain en hausse de 2,5% cette année, même avec un dollar élevé. Depuis le début de l'année, Wall Street fait nettement moins bien que les autres grandes places boursières mondiales en raison des craintes des investisseurs de voir la vigueur du billet vert, en hausse de plus de 20% sur un an face à un panier de devises internationales .DXY , peser sur les bénéfices des entreprises américaines. ID:nL6N0WO0HU Pour John Williams, la force du billet vert s'explique pour partie par les voies divergentes suivies par les politiques monétaires des grandes zones économiques. La Fed devrait commencer à relever ses taux cette année tandis que la Banque centrale européenne (BCE) vient de se lancer dans un programme d'assouplissement quantitatif et que la la politique de la Banque du Japon est ultra-accommodante. John Williams, qui prend part aux votes de la Fed cette année, estime que la banque centrale américaine ne devrait pas attendre plus de quelques mois avant de donner un premier tour de vis monétaire. "Vers le milieu de l'année, le temps sera venu d'avoir une discussion sérieuse au sujet de la hausse des taux", a-t-il dit, notant que les Etats-Unis s'approchaient d'une situation de plein emploi. Au terme de sa réunion de politique monétaire de la semaine dernière, la Réserve fédérale a, sans surprise, supprimé de son communiqué la référence à une attitude "patiente" pour ce qui est du choix du moment auquel elle entamera la remontée des taux. Mais elle a aussi revu en baisse ses prévisions du niveau des taux d'intérêt pour les prochaines années et ses prévisions économiques pour les Etats-Unis, ce qui a conduit nombre d'intervenants à penser que le premier tour de vis monétaire de la Fed depuis 2006 interviendra un peu plus tard que prévu. ID:nL6N0WK53V Les traders sont une majorité à prévoir une première hausse de taux en octobre selon CME FedWatch. ID:nL6N0WK5LX (Wayne Cole, Benoît Van Overstraeten pour le service français)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer