Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

NASDAQ Composite

7 433.85Pts
+0.13% 
Ouverture théorique 0

XC0009694271 COMP

Index Ex données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    7 422.20

  • clôture veille

    7 424.43

  • + haut

    7 452.85

  • + bas

    7 415.58

  • +haut 12 derniers mois

    7 637.27

  • +bas 12 derniers mois

    6 081.96

  • volume

    0

  • dernier échange

    25.05.18 / 22:30:00

  • + Alerte

  • + Liste

    Ajouter NASDAQ Composite à mes listes

    Fermer

USA/Immobilier-Hausse plus marquée qu'attendu des prix en mars

Reuters31/05/2016 à 15:10
    WASHINGTON/NEW YORK, 31 mai (Reuters) - Principaux 
indicateurs du marché immobilier américain publiés ce mois-ci: 
     
    * LES PRIX EN HAUSSE PLUS MARQUÉE QU'ATTENDU EN MARS 
    31 mai - Les prix immobiliers aux Etats-Unis ont augmenté 
plus qu'attendu en mars, montre l'enquête mensuelle 
S&P/Case-Shiller. 
    L'indice des prix calculé sur la base des données de 20 
grandes métropoles américaines a augmenté de 5,4% en mars sur un 
an, un chiffre inchangé par rapport à février, alors que les 
économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une 
hausse de 5,2%.  
    "La conjoncture économique soutient la hausse des prix avec 
l'amélioration du marché de l'emploi, la baisse du taux de 
chômage et des taux de crédit immobilier extrêmement bas", 
explique David M. Blitzer, responsable du comité de l'indice 
chez S&P Dow Jones Indices, citant aussi la faiblesse de 
l'offre.  
    La hausse des prix a été de 0,9% en mars par rapport à 
février en données ajustées des variations saisonnières, précise 
l'enquête.  
     
    * LES PROMESSES DE VENTES À UN PLUS HAUT DE PLUS DE 10 ANS 
    26 mai - Les promesses de ventes de logements ont bondi en 
avril plus fortement que prévu aux Etats-Unis pour atteindre 
leur plus haut niveau depuis plus de 10 ans. 
    La Fédération nationale des agents immobiliers (NAR) a 
annoncé jeudi que son indice des promesses de vente, calculé à 
partir des compromis signés le mois dernier, avait augmenté de 
5,1% à 116,3, un pic depuis février 2006. 
    Les économistes interrogés par Reuters s'attendaient à une 
progression de 0,6% seulement. 
    La progression du mois de mars a été légèrement revue en 
hausse, à 1,6%. 
    Sur un an, les promesses de ventes immobilières affichent un 
gain de 4,6%. 
    Les promesses se transforment généralement en contrats 
fermes un ou deux mois plus tard. 
    Tableau   
     
    * LES VENTES DE LOGEMENTS NEUFS BONDISSENT DE 16,6% 
    24 mai - Les ventes de logements neufs aux Etats-Unis ont 
bondi en avril à un pic de plus huit ans tandis que les prix ont 
atteint des niveaux record, signe supplémentaire d'une 
accélération de la croissance de l'économie américaine en début 
de deuxième trimestre. 
    Le département du Commerce a annoncé mardi que les ventes de 
logements neufs ont augmenté de 16,6% le mois dernier, au taux 
annuel corrigé des variations saisonnières de 619.000 unités, 
leur plus haut niveau depuis janvier 2008. La hausse en 
pourcentage est la plus forte depuis janvier 1992. 
    La rythme des ventes du mois de mars a en outre été revu en 
hausse, à 531.000 unités contre 511.000 dans la précédente 
estimation. 
    Les économistes interrogés par Reuters s'attendaient à des 
ventes de logements neufs, qui représentent 10,2% du marché de 
l'immobilier résidentiel aux Etats-Unis, nettement plus 
modestes, de 523.000 unités en rythme annualisé. 
    Cet indicateur est néanmoins très volatil et la hausse 
d'avril est peut-être exagérée. 
    Avec la progression des salaires et la faiblesse des taux 
d'intérêt, le marché immobilier est confronté à une offre moins 
abondante que la demande, ce qui pousse les prix vers le haut. 
    Le prix médian d'un logement neuf a augmenté de 9,7% sur un 
an en avril, à 321.100 dollars, un record.     
    Tableau   
     
    * LES REVENTES DE LOGEMENTS AUGMENTENT PLUS QUE PRÉVU  
    20 mai - Les reventes de logements ont augmenté plus que 
prévu en avril aux Etats-Unis, ce qui paraît confirmer le rebond 
de la première économie du monde au deuxième trimestre. 
    La National Association of Realtors (NAR), principale 
fédération d'agents immobiliers du pays, a fait état vendredi 
d'une hausse de 1,7% des ventes de logements anciens, au rythme 
annualisé de 5,45 millions de transactions contre 5,33 millions 
(révisé de 5,36 millions) en mars. 
    Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en 
moyenne des reventes à un rythme annualisé de 5,4 millions de 
logements. 
    Par rapport à avril 2015, les reventes sont en hausse de 6%. 
    Le nombre de logements à vendre a augmenté de 9,2% à 2,14 
millions sur un mois. Sur un an, l'offre a baissé de 3,6%. 
    Le prix moyen d'un logement ancien a augmenté de 6,3% sur un 
an, à 232.500 dollars. 
    Tableau   
     
    * HAUSSE PLUS FORTE QUE PRÉVU DES MISES EN CHANTIER EN AVRIL 
    17 mai - Le nombre des mises en chantier a augmenté plus que 
prévu en avril, tant pour les logements individuels que les 
immeubles collectifs, confirmant les signes d'accélération de 
l'activité économique aux Etats-Unis au début du deuxième 
trimestre après le coup de mou du premier trimestre. 
    Les mises en chantier ont progressé de 6,6% à un rythme 
annuel CVS de 1,17 million, a annoncé mardi le département du 
Commerce. Le chiffre de mars, initialement annoncé à 1,09 
million d'unités, a été révisé en légère hausse à 1,10 million. 
     Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en 
moyenne 1,13 million. 
    Les mises en chantier de résidences individuelles, principal 
segment du marché, ont augmenté de 3,3% à 778.000. Pour les 
immeubles collectifs, un segment volatil, elles ont bondi de 
13,9% à 394.000. 
    Les permis de construire ont augmenté de 3,6% au rythme 
annuel CVS de 1,12 million, avec des hausses de 1,5% pour les 
résidences individuelles et de 8,0% pour les immeubles. 
    La hausse des permis de conduire a été révisée le 25 mai 
pour ressortir à 4,9% au lieu de 3,6%, soit un taux annuel de 
1,13 million au lieu de 1,12 million. 
    Tableau:   
     
    * L'INDICE DE CONFIANCE NAHB INCHANGÉ À 58 EN MAI 
    16 mai - La confiance dans le secteur immobilier américain 
est restée stable en mai, montre lundi l'enquête mensuelle de 
l'institut NAHB. 
    Son indice de confiance est demeuré inchangé à 58 alors que 
les économistes interrogés par Reuters tablaient en moyenne sur 
une légère amélioration, à 59. 
    Le sous-indice des perspectives de ventes à un horizon de 
six mois a lui progressé à 65 contre 62 avril.  
     
    * LES DÉPENSES DE CONSTRUCTION À UN PIC DE HUIT ANS ET DEMI 
    2 mai - Les dépenses de construction ont atteint un pic de 
huit ans et demi en mars, indiquent les données publiées lundi 
par le département du Commerce.  
    Ces dépenses ont progressé de 0,3% pour atteindre leur plus 
haut niveau depuis octobre 2007, grâce en outre à une révision à 
la hausse des chiffres de février, à +1,0% contre -0,5%. 
    Sur la base du recul initialement annoncé pour février, les 
économistes interrogés par Reuters s'attendaient pour le mois de 
mars à une progression de 0,5%. 
    Tableau:   
     
 
 (Service économique) 
 

Valeurs associées

Mes listes

valeur

dernier

var.

4.94 +5.65%
0.876 0.00%
1.166 0.00%
187.9 +0.04%
153.6 -0.52%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.