Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

USA-Fréquentation record dans les aéroports depuis mars avant Thanksgiving
Reuters24/11/2020 à 02:27

WASHINGTON/CHICAGO, 24 novembre (Reuters) - Plus de 3 millions de personnes sont passées par les aéroports américains au cours du week-end, en dépit des appels des autorités sanitaires à ne pas voyager pour Thanksgiving du fait de l'épidémie de coronavirus, la plus forte affluence aérienne depuis les mesures de confinement instaurées en mars dernier.

L'administration de la sécurité des transports (TSA) a fait état de ces données sur la base des voyageurs ayant franchi les contrôles de sécurité dans les aéroports du pays.

Alors que le nombre de nouvelles infections recensées quotidiennement ne cesse de croître, avec une moyenne record de 168.000 cas par jour, les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) ont appelé la population à ne pas voyager durant cette semaine de fête.

De nombreux voyageurs ont exprimé autant leur détermination que leur crainte face à la crise sanitaire.

"J'ai vraiment peur, mais voir ma famille est très important pour moi", a dit Hannah Osnan, étudiante californienne de 18 ans, alors qu'elle attendait le résultat d'un test de dépistage à l'aéroport de Los Angeles dans l'espoir de se rendre en Egypte pour retrouver sa famille pour la première fois en un an.

Le week-end férié de Thanksgiving, qui débute jeudi, est traditionnellement le pic annuel en matière de voyages aux Etats-Unis, et cette année 2020 pourrait ne pas faire exception.

Quelque 1,04 million de passagers ont franchi dimanche les portiques de sécurité des aéroports américain, un record sur une seule journée depuis la mi-mars, après 984.369 passagers samedi et 1,01 million vendredi.

Les données rapportées par la TSA montrent toutefois une diminution de près de 60% par rapport à la même période l'an dernier, et les compagnies aériennes américaines font état d'une demande en recul de 62% sur un an.

Des représentants de compagnies aériennes américaines ont dit la semaine dernière avoir constaté une hausse des annulations et un rythme plus lent des réservations sur fond de hausse des contaminations au coronavirus.

L'épidémie a causé plus de 257.000 décès dans le pays, et plus de 12 millions d'infections ont été enregistrées.

Dans plusieurs Etats, les autorités locales ont réinstauré des mesures sanitaires plus strictes.

Le sombre tableau de la crise sanitaire a été éclairci par les annonces de la possible mise à disposition d'un vaccin avant la fin de l'année. Toutefois des experts sanitaires ont exhorté les Américains à ne pas baisser la garde, prévenant qu'il faudrait certainement plusieurs mois pour produire un nombre de doses suffisantes du vaccin.

"Nous n'allons pas laisser le COVID nous faire peur", a déclaré Brian McDonough, travailleur du bâtiment âgé de 47 ans qui ne se départit pas de son masque de protection et a prévu de passer Thanksgiving avec sa soeur, non loin de son domicile, à Worth dans l'Illinois. "Nous nous faisons tester, nous sommes négatifs, la vie continue", a-t-il dit.

(David Shepardson à Washington et Tracy Rucinsky à Chicago, avec Daniel Trotta, Nathan Layne, Lisa Lambert, Lucy Nicholson; version française Jean Terzian)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer