1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

USA-Forte hausse des dépenses des ménages, inflation élusive
Reuters29/04/2019 à 14:52

    WASHINGTON, 29 avril (Reuters) - Les dépenses de
consommation n'ont jamais autant augmenté depuis plus de neuf
ans et demi aux Etats-Unis mais en revanche les pressions sur
les prix restent discrètes, au vu d'un indicateur qui a connu sa
hausse annuelle la plus faible depuis 14 mois.
    Le département du Commerce a annoncé lundi que les dépenses
des ménages, qui représentent plus des deux tiers de l'activité
économique des Etats-Unis, ont augmenté de 0,9% en mars, portées
par l'automobile et la santé. Les économistes interrogés par
Reuters anticipaient une hausse de 0,7%.
    Elles avaient augmenté de 0,1% en février et de 0,3% en
janvier (0,1% en première estimation pour ce mois-là).
    Ajustées de l'inflation, les dépenses de consommation ont
progressé de 0,7% en mars alors qu'elles avaient stagné en
février.
    L'accélération des dépenses des ménages en mars laisse
penser que la consommation va accélérer au deuxième trimestre.
Les dépenses de consommation ont augmenté de 1,2% en rythme
annualisé au premier trimestre, le pourcentage le plus bas
depuis un an, alors que l'économie dans son ensemble a crû de
3,2%.
    Les dépenses de biens ont rebondi de 1,7% en mars, et celles
portant sur les biens durables ont progressé de 2,3%, tandis que
les dépenses de services ont progressé de 0,5%. 
    L'indice des prix PCE dit "core" (soit hors prix de
l'énergie et des produits alimentaires) n'a pas varié en mars
d'un mois sur l'autre après une hausse de 0,1% en février. Sa
hausse annuelle est de 1,6%, la plus faible depuis janvier 2018,
après 1,7% en février.
    Cet indice est l'étalon d'inflation privilégié par la
Réserve fédérale, qui tient sa réunion de politique monétaire
mardi et mercredi. Il a atteint son objectif de 2% en mars 2018,
pour la première fois depuis avril 2012. 
    Le revenu des ménages a augmenté de 0,1% en mars après un
gain de 0,2% en février. Les salaires ont augmenté de 0,4% en
mars après +0,3% en février. L'épargne a reculé à 1.030
milliards de dollars en mars contre 1.160 milliards en février.
    
    Tableau:  

 (Lucia Mutikani, Wilfrid Exbrayat pour le service français,
édité par Marc Joanny)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer