1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

USA-Deuxième mois de hausse pour la production manufacturière
Reuters16/07/2019 à 15:34

    WASHINGTON, 16 juillet (Reuters) - La production
manufacturière a progressé en juin pour un deuxième mois
consécutif aux Etats-Unis, portée par l'industrie automobile,
selon les données publiées mardi par la Réserve fédérale.
    La production manufacturière a progressé de 0,4% le mois
dernier, deux fois plus que prévu par les économistes interrogés
par Reuters, après une hausse de 0,2% en mai - qui était la
première de l'année.
    La hausse de juin, la plus forte depuis décembre, apaise les
craintes entourant le secteur industriel américain dans un
contexte de ralentissement de l'économie mondiale.
    Sur l'ensemble du deuxième trimestre néanmoins, la
production manufacturière a baissé de 2,2%, sa plus forte baisse
trimestrielle depuis la période avril-juin 2016. 
    La production de voitures et de pièces détachées automobiles
a bondi de 2,9%. Hors cet élément, la hausse de la production
manufacturière n'est plus que de 0,2%.
    La production industrielle dans son ensemble, qui inclut
également celle des services aux collectivités et du secteur
minier, est restée stable en juin et a fléchi de 1,2% sur la
totalité du deuxième trimestre, son deuxième trimestre
consécutif de contraction.
    Le taux d'utilisation des capacités du secteur
manufacturier, qui mesure la façon dont les entreprises
utilisent pleinement leurs ressources, a légèrement augmenté,
passant de 75,6% en mai à 75,9% le mois dernier.
    L'utilisation globale des capacités a diminué à 77,9%, soit
1,9 point de pourcentage sous sa moyenne de la période
1972-2018.
    Les responsables de la Fed examinent cet indicateur pour
déterminer dans quelle mesure l'économie a encore des capacités
inutilisées et dans quelle mesure la croissance peut se
maintenir avant qu'elle ne devienne inflationniste.
    Tableau  

 (Pete Schroeder, Véronique Tison pour le service français)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer