Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

United Airlines ne fera pas revoler ses Boeing 737 MAX avant septembre
information fournie par Reuters14/02/2020 à 23:27

    CHICAGO/WASHINGTON, 14 février (Reuters) - La compagnie
United Airlines  UAL.O  a annoncé vendredi qu'elle ne remettrait
pas en service ses Boeing 737 MAX avant début septembre en
raison des retards pris par les procédures de certification de
l'appareil après deux crashs en l'espace de cinq mois.
    Tous les 737 MAX sont cloués au sol depuis mars 2019. Au
problème de logiciel anti-décrochage mis en cause dans les
accidents en Malaisie et en Ethiopie s'est ajoutée un risque de
court-circuit des câbles des commandes du stabilisateur de
l'avion, qui a repoussé de plusieurs mois l'éventuel feu vert de
l'administration de l'aviation civile américaine (FAA).
    La FAA a déclaré vendredi dans un communiqué que Boeing lui
avait transmis ses "recommandations préliminaires" concernant le
problème de câblage. Elle s'est engagée à les étudier avec "la
plus grande rigueur".
    Le régulateur américain avait fait savoir fin janvier aux
compagnies aériennes américaines qu'il pourrait approuver la
remise en service du 737 MAX avant la mi-2020.  
    Mais face aux délais rencontrés, United Airlines et American
Airlines  AAL.O  ont prévenu que leurs appareils ne revoleraient
pas avant début septembre, au lieu de juin, tandis que Southwest
Airlines  LUV.N , qui opère la plus grande flotte de 737 MAX au
monde, a repoussé jeudi la date de redécollage de début juin au
10 août.
    Ces nouveaux retards pourraient inciter les compagnies à
demander de nouvelles compensations financières à Boeing  BA.N ,
qui estimait déjà fin janvier la facture à plus de 18 milliards
de dollars.  
    

 (Tracy Rucinski et David Shepardson, version française Tangi
Salaün)
 

Valeurs associées

NASDAQ -0.11%
NYSE +0.25%
NYSE +0.14%
NASDAQ -1.08%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.