1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Unilever-Un cabinet de conseil contre le transfert aux Pays-Bas
Reuters03/10/2018 à 16:45

    par Simon Jessop
    LONDRES, 3 octobre (Reuters) - Le cabinet de conseil
Pensions & Investment Research Consultants Limited (PIRC) a
recommandé mercredi aux actionnaires de l'entité britannique
d'Unilever  ULVR.L   UNc.AS  de s'opposer au transfert du siège
du groupe anglo-néerlandais aux Pays-Bas.
    Plusieurs autres investisseurs de premier plan, dont Royal
London Asset Management (RLAM), ont déjà dit qu'ils voteraient
contre ce projet lors de l'assemblée générale du géant des
produits de grande consommation prévue le 26 octobre prochain.
 
    PIRC s'est dit préoccupé par les conséquences de ce projet
sur les investisseurs qui seraient contraints de céder leurs
titres.
    "La sortie du groupe de l'indice FTSE 100 (de la Bourse de
Londres) peut obliger certains actionnaires à vendre leurs
actions à un cours et un calendrier qui ne relèvent pas de leur
choix, ce qui constitue dans les faits une vente forcée", écrit
le cabinet dans un rapport.
    Les actionnaires concernés étant probablement parmi les
investisseurs historiques d'Unilever, le conseil
d'administration a fait preuve "d'un manque de clairvoyance en
croyant qu'ils n'avaient pas voix au chapitre", ajoute PIRC.
    "Au final, cela pourrait s'apparenter au fait que les
actionnaires de l'entité britannique sont invités à approuver
une OPA sans versement d'une prime", a-t-il fait valoir. 
    Le projet de transfert, présenté par Unilever, comme un
moyen de simplifier sa structure et d'améliorer son efficacité,
doit être approuvé par une majorité d'actionnaires. 
    La décision sera soumise au vote le 25 octobre à Rotterdam
et le 26 octobre à Londres, et si elle est validée les actions
actuelles cesseront d'être cotées le 21 décembre et les nouveaux
titres s'échangeront à compter du 24 décembre.
    Voir aussi: BREAKINGVIEWS-Unilever should delay its head
office vote  

 (Claude Chendjou pour le service français, édité par Catherine
Mallebay-Vacqueur)
 

Valeurs associées

Euronext Amsterdam -0.70%
LSE -0.57%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer