Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

UNIBAIL-RODAMCO

190.00 EUR
+1.06% 
Ouverture théorique 192.35

FR0000124711 UL

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    0.00

  • clôture veille

    188.00

  • + haut

    0.00

  • + bas

    0.00

  • volume

    0

  • valorisation

    18 993 MEUR

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    4.06.18 / 17:36:26

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    202.40

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    228.20

  • Éligibilité

    Non éligible Boursorama

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

    Créer une alerte sur le cours de la valeur UNIBAIL-RODAMCO

    Fermer
  • + Portefeuille

    Ajouter UNIBAIL-RODAMCO à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter UNIBAIL-RODAMCO à mes listes

    Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Unibail Rodamco: en berne depuis fin 2016, comme Klepierre.

Cercle Finance01/12/2017 à 12:59

(CercleFinance.com) - 2017, année boursière difficile pour les grandes foncières parisiennes ? Si le CAC 40 gagne toujours près de 10% depuis fin 2016, la grande société foncière (qui capitalise 21 milliards d'euros) en faisant partie, Unibail Rodamco, perd plus de 5%. Hors de l'indice, Klepierre (pesant près de 11 milliards) perd plus de 7%.

En raison de leur endettement structurel, les foncières 'SIIC' sont par nature sensibles à l'évolution des taux d'intérêt, en raison des conséquences de ces derniers sur les coûts de refinancements, et donc leurs bénéfices.

Que dire des taux ? L'OAT à dix ans, l'emprunt d'Etat de référence en France, avait terminé l'année 2016 sur un rendement de 0,69% avant de marquer une pointe vers 1,10% au début du mois de mars. Mais le mouvement s'est rapidement modéré et pour l'heure, il est inférieur à son niveau de la fin de l'année dernière, à 0,63%. Prenons le Bund allemand équivalent, qui tient lieu de baromètre pour le marché obligataire d'Europe : vers 0,20% fin 2016, s'est envolé jusqu'aux environs de 0,60% au milieu du mois de juillet, avant de retomber de moitié, à 0,32% ce jour.

Le tableau paraît donc plutôt positif, mais c'est plutôt en tendance qu'il faut l'observer : les opérateurs estiment que les taux négatifs (en Allemagne) ou proches de zéro (en France) qui avaient marqué l'automne 2016 sont autant de points bas qui appartiennent au passé. L'accélération de la croissance constatée en Europe, et la division par deux de ses rachats d'actifs obligataires par la BCE à partir de janvier prochain, incite à anticiper une tension des taux longs dans les mois, sinon les années qui viennent.

Attention cependant, l'inflation demeure en berne et la BCE fera tout pour éviter de déstabiliser les marchés. Bref, si le durcissement des taux est une hypothèse crédible, sa concrétisation pourrait prendre du temps. En attendant, les foncières ont presque toute terminé la renégociation de leurs dettes, ce qui leur assure un endettement à bon compte pendant un certain temps.

Notons aussi que les loyers perçus par Unibail et Klepierre augmentent toujours, et qu'une amélioration de la conjoncture devrait être favorable aux conditions dans lesquelles elles louent leurs centres commerciaux et leurs bureaux.

La visibilité offerte par les actions foncières ne doit pas être oubliée, pas plus que le solide rendement de l'ordre de 5% offert par les dividendes qui vont de pair avec le statut SIIC. Enfin, du point de du PER, l'action Unibail se paie 17 fois les profits attendus en 2018, et Klepierre 13,5 fois.

Enfin, pour l'investisseur individuel français, la 'flat tax' à 30% sur les revenus du capital, prévue pour 2018, constitue aussi un point positif : en effet, les foncières SIIC ne sont plus éligibles à l'enveloppe fiscale du PEA. La perspective d'une moindre fiscalisation des plus-values et des dividendes perçus sur les comptes-titres ordinaires où les SIIC sont cantonnées mérite donc d'être citée.

En vue sur l'agenda d'Unibail : les comptes 2017, attendus le 31 janvier prochain. Ceux de Klepierre suivront le 7 février.

EG

Valeurs associées

Mes listes

valeur

dernier

var.

25.78 -2.20%
115 +0.88%
0.2 +33.33%
0.62 +26.53%
21 +2.44%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.