1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Une semaine de Bourse Bilan positif mais les doutes persistent
AOF22/05/2020 à 17:46

(AOF) - Incertains une grande partie de la journée, les principaux marchés actions européens ont finalement clôturé en légère baisse. Le CAC 40 a cédé 0,02% à 4 444,56 points, mais affiche un gain hebdomadaire de 4,06%. L'Euro Stoxx 50 a abandonné, lui, 0,04% à 2 904 points pour enregistrer une hausse de 5% en cinq séances. A Wall Street en revanche, la prudence est davantage de mise, le Dow Jones cédant 0,4% à l'approche de la mi-séance.

Les investisseurs américains sont tentés de sécuriser leurs positions en raison de la fermeture des marchés, lundi, pour cause de Memorial Day.

En l'absence d'indicateurs économiques susceptibles de donner de nouvelles indications sur l'ampleur de la récession et surtout, le timing d'une éventuelle reprise, les opérateurs ont focalisé leur attention sur le regain de tensions entre les Etats-Unis et la Chine au sujet de Hong Kong.

Pékin entend imposer au territoire semi-autonome une loi de sécurité nationale qui risque de raviver la contestation mise en veilleuse depuis le début de l'année par les mesures de confinement.

Surtout, ce projet a aggravé le courroux de Donald Trump qui menace d'abandonner l'accord commercial de phase 1 conclu aux forceps avec la Chine en début d'année, relançant la guerre commerciale au plus mauvais moment.

A la Bourse de Paris, le retour de l'appétit pour le risque en début de semaine à permis aux valeurs les plus malmenées par la chute des marchés au mois de mars de reprendre de la hauteur.

Saint-Gobain a gagné 16% en cinq séances et Airbus, près de 10%. Schneider Electric a grimpé de 8%.

A l'autre bout du palmarès, Sodexo a cédé 3,8%, pénalisé par les perspectives dégradées de son concurrent britannique Compass.

Renault (-1,6%) n'a pas profité de la hausse des cycliques, affecté par les doutes sur sa situation financière. Selon le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire, la survie du constructeur automobile est menacée par la crise.

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer