Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Une reprise économique mondiale timide et fragile selon Lagarde

Reuters20/04/2012 à 00:19

Une reprise économique mondiale timide et fragile selon Lagarde

par Lesley Wroughton

WASHINGTON (Reuters) - La directrice générale du FMI a bon espoir de voir le fonds bénéficier d'une solide augmentation de ses ressources qu'il consacrera à aider les pays à se prémunir ou à se défaire de la crise de la dette de la zone euro, à présent que l'Europe a pris ses propres mesures.

Estimant que "la zone euro est l'épicentre du risque potentiel" pour une reprise économique mondiale "timide et fragile", Christine Lagarde a également exhorté les autorités européennes à injecter directement une partie des fonds de l'aide internationale dans les banques en difficulté.

"Nous pensons que notre puissance de feu sera sensiblement augmentée, comme résultat de cette réunion", a-t-elle dit en conférence de presse, au démarrage des réunions de printemps du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque mondiale.

Le FMI veut récupérer au moins 400 milliards de dollars d'argent frais, ce qui doublerait ses ressources, pour traiter la crise de la zone euro et ses retombées.

Il a recueilli jusqu'à présent 320 milliards de dollars, provenant des Européens et des Japonais. Il souhaite voir les grandes puissances économiques émergentes apporter leur contribution, lesquelles renâclent tant qu'elles n'ont pas l'assurance qu'elles auront un plus grand droit de regard sur la gestion du Fonds.

La Grèce, le Portugal et l'Irlande ont déjà bénéficié d'une aide combinée de l'Union européenne et du FMI et les marchés redoutent qu'il en soit de même prochainement pour d'autres pays de la zone euro tels que l'Espagne et l'Italie.

Les ministres des Finances des BRICS - Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud - devaient se réunir ce jeudi à Washington et la question du financement du FMI sera très certainement abordée.

Cette augmentation des ressources du FMI doit aussi être discutée par le Groupe des Sept (G7) lors d'une réunion informelle jeudi, reprise par le Groupe des Vingt (G20) à l'occasion d'un dîner et à nouveau en réunion vendredi.

"Faire en sorte que le Fonds dispose de ressources suffisantes pour traiter les crises et promouvoir la stabilité économique mondiale est dans l'intérêt de tous les Etats membres", avait dit Christine Lagarde mercredi.

Les réunions de printemps se termineront samedi par une réunion du comité directeur du FMI et du comité de développement conjoint FMI/Banque mondiale.

Christine Lagarde a vanté les initiatives européennes mais elle a également estimé que les mécanismes de renflouement pourraient être employés à injecter directement des capitaux dans les banques.

"Le Mécanisme européen de stabilité (MES) et la Facilité européenne de stabilité financière (FESF) pourraient en fait participer pour ce qui est de recapitaliser, partout dans la zone euro", a-t-elle dit.

Gilles Guillaume et Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marine Pennetier

Mes listes

valeur

dernier

var.

0.56 -1.93%
5637.51 +0.41%
0.155 0.00%
159.4 +2.51%
11.48 -4.97%
7.066 +0.45%
14.295 -0.66%
4494.91 +0.44%
54.5 +0.04%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.