Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Une hausse de taux de la Fed créerait de l'instabilité-Bill Gross

Reuters02/09/2015 à 16:17

par Jennifer Ablan NEW YORK, 2 septembre (Reuters) - Le gourou des marchés obligataires Bill Gross, qui a longtemps appelé la Réserve fédérale à relever ses taux, a jugé mercredi que les banquiers centraux avaient peut-être laissé passer l'occasion de le faire cette année et qu'une normalisation aujourd'hui risquait d'accentuer l'instabilité financière. Dans son rapport sur les perspectives d'investissement de septembre, le gérant écrit qu'il n'est plus possible de se rapprocher d'un taux "neutre", qu'il estime plus proche de 2%, "sans affoler les marchés et créer de l'instabilité financière." Un taux "neutre" est un taux qui ne joue ni comme facteur de soutien ni comme frein à l'économie. La Fed semble vouloir relever le taux des Fed funds ce mois-ci, ne serait-ce que pour prouver qu'elle est capable d'engager le processus de normalisation de sa politique monétaire, selon le gérant du fonds Global Unconstrained Bond de Janus JUCAX.O . "C'est probable mais ils doivent faire tellement attention à ce qu'ils disent lors la réunion de septembre que l'annonce d'une hausse unique de taux est de plus en plus probable, au moins pour les six mois à venir", dit-il. "La Fed commence à reconnaître que six années de taux d'intérêt proches de zéro ont un impact négatif sur l'économie réelle -- cela détruit les modèles économiques historiques essentiels au bon fonctionnement du capitalisme tels que les fonds de pension, les compagnies d'assurance, et jusqu'à la volonté même d'épargner." Si l'épargne faiblit, l'investissement suivra, et avec lui la productivité à long terme dont on a constaté le déclin, non seulement aux Etats-Unis mais dans le monde entier, dit-il. Bill Gross suggère par ailleurs que les gouvernements devraient aller vers une augmentation des dépenses budgétaires plutôt que l'austérité, ajoutant les Etats doivent également admettre que les dévaluations compétitives ne font qu'accorder un répit temporaire au problème général d'une demande globale trop faible face à une offre globale trop importante. "Doit-on augmenter la demande? Oui, la Chine doit avancer plus rapidement vers une économie tirée par la consommation, mais le monde développé doit jouer sa partie en arrêtant de mettre l'accent sur une austérité budgétaire destructrice et commencer à remplacer ses infrastructures vieillissantes, ce qui a été repoussé pendant des décennies", écrit Bill Gross. Globalement, les "méga" mouvements d'août sur les marchés d'actions dans le monde sont un des signes montrant que quelque chose "ne va pas" dans l'économie mondiale, au-delà de la Chine. Les politiques monétaires et budgétaires en cours dans le monde ne sont pas constructives, ni créatrices de croissance, et ne sont pas près de l'être, dit Bill Gross. "Si c'est le cas, alors les plus-values sur actions et les rendements des futures devraient être limités, sinon orientés en baisse." Bill Gross souligne que le "cash" est roi sur les marchés. "Le monétaire ou encore mieux le quasi-monétaire tels que les obligations à un ou deux ans sont ce que je vois comme meilleure idée en matière d'investissement en ce qui concerne le rapport risque-rendement", écrit le gérant. Les marchés des obligations de qualité offrent peu de rendement en regard du risque, a-t-il dit, ajoutant que ceux du capital-investissement et des fonds spéculatifs ne pourront pas prospérer bien longtemps si la croissance reste anémique. (Juliette Rouillon pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.