Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

BULL NON REGR.

139.20EUR
0.00% 
Ouverture théorique 0.00

FR0000052607 BUL

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    0.00

  • clôture veille

    139.20

  • + haut

    0.00

  • + bas

    0.00

  • volume

    0

  • valorisation

    134 726 MEUR

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    23.04.18 / 14:13:31

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • Éligibilité

    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer
    Non éligible Boursorama

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter BULL NON REGR. à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter BULL NON REGR. à mes listes

    Fermer

Une étude montre que l'Open Source ouvre la voie à la nouvelle génération des systèmes d'information d'entreprise

PR Newswire01/12/2008 à 11:00
Communiqué

PARIS, December 1 /PRNewswire/ --

- L'Open Source devient la dorsale cachée de l'industrie des logiciels

- L'Open Source permet non seulement de réduire les coûts, il offre aussi et surtout un levier d'innovation pour le long terme, qui permet aux entreprises de mieux saisir toutes les opportunités

- L'Open Source révolutionne le fonctionnement des départements informatiques des entreprises

En ouverture du Open World Forum, un nouvel événement international majeur sur l'Open Source, Bull publie aujourd'hui les résultats d'une enquête innovante menée pour son compte par le cabinet Forrester Consulting en octobre 2008. Menée auprès de 132 dirigeants et directeurs informatiques de grandes entreprises européennes déjà utilisatrices de l'Open Source, cette étude évalue les nouveaux modèles d'adoption de l'Open Source par les entreprises.

Forrester a ainsi pu établir que ces entreprises abordent le logiciel sous un angle fondamentalement nouveau.

<< L'étude publiée aujourd'hui confirme la pertinence de notre vision >> déclare Jean-Pierre Barbéris, Directeur Général de Bull Services. << En tant qu'Architecte d'un monde ouvert, nous avons été parmi les premiers à contribuer aux communautés et à utiliser les Logiciels Libres au coeur de nos solutions, des supercalculateurs à notre nouvelle plate-forme de sécurité mobile, globull. Aujourd'hui, avec Libre Energie et Virtual Shore, nous sommes encore parmi les pionniers des services Open Source. Seul acteur informatique européen présent sur toute la chaîne de valeur des technologies de l'information, nous souhaitons être à l'avant-garde pour aider les entreprises à s'appuyer sur les Logiciels Libres pour bâtir leurs systèmes d'information de demain >>.

L'Open Source devient la dorsale cachée de l'industrie des logiciels

Bull souhaitait aller plus loin que les nombreux livres blancs et études déjà réalisés sur le sujet et déterminer l'impact global du concept d'Open Source sur les systèmes d'information des grandes entreprises. L'étude s'est donc intéressée exclusivement aux entreprises qui utilisent déjà sensiblement l'Open Source, ce qui représente aujourd'hui entre 15 % et 24 % environ des entreprises nord-américaines et européennes.

L'étude démontre que les composants Open Source sont aujourd'hui présents partout. Les utilisateurs savent pertinemment que les éditeurs sont donc en train d'introduire massivement l'Open Source dans leurs solutions, et donc dans toutes les entreprises, transformant les systèmes d'information en un savant mélange de logiciels libres et de logiciels sous licence. 22% des entreprises interrogées préfèrent même un environnement totalement Open Source.

Si, il y a quelques années, l'Open Source était essentiellement utilisé dans le cadre de projets expérimentaux ou de prototypes, ses composants sont maintenant au coeur des applications critiques, des services et des produits stratégiques de 45% des entreprises interrogées.

Autre conclusion de l'étude, l'Open Source est désormais présent dans les couches applicatives métiers, et non plus seulement au niveau des infrastructures et des middleware. L'adoption des outils de productivité et des applicatifs métiers Open Source est en forte croissance. Les entreprises sont notamment de plus en plus nombreuses à avoir, au cours des 24 derniers mois, adopté l'Open Source pour les applications de CRM (31%), de décisionnel (33%) ainsi que pour les progiciels de gestion (38%). Etant donnée la multiplication des offres d'applications d'entreprise Open Source, on peut dire que cette adoption, certes forte, reste encore en deçà des opportunités.(i)

Les entreprises utilisatrices de l'Open Source sont satisfaites de leur choix. En matière de qualité et de robustesse, l'Open Source répond aux attentes de 92% d'entre elles, voire les dépasse. Une écrasante majorité d'utilisateurs, 70%, aura de plus en plus recours à l'Open Source.

L'Open Source permet non seulement de réduire les coûts, il offre aussi et surtout un levier d'innovation pour le long terme, qui permet aux entreprises de mieux saisir toutes les opportunités

L'étude démontre l'importance de l'Open Source en matière de compétitivité et d'innovation. En période de crise économique, la motivation première pour l'adoption de l'Open Source est la réduction des coûts (56%). Mais ce n'est pas la seule, et de loin. L'indépendance vis-à-vis des éditeurs rentre en ligne de compte auprès de 45% des personnes interrogées. Viennent ensuite d'autres motivations telles que la flexibilité et l'innovation.

Quelle que soit l'approche qu'ils adopteront, les dirigeants d'entreprise et les décideurs informatiques découvriront avec l'expérience que les économies de coûts de licence, les faibles barrières à l'entrée et l'évolution rapide des projets ne sont pas les seuls avantages apportés par l'adoption de logiciels libres. Les apports du modèle Open Source vont bien au-delà en apportant plus d'innovation, plus d'adaptation aux évolutions technologiques. Parce qu'il est de plus en plus au coeur de grands projets d'infrastructure, l'Open Source permet de saisir toutes les opportunités. C'est en conjuguant économies et rapidité de mise sur le marché que l'Open Source devient un atout redoutable aux mains des entreprises qui sauront s'en servir de manière stratégique pour maximiser l'efficacité de leurs investissements logiciels.

L'adoption par filière n'est pas uniforme. Il est intéressant de noter que le secteur qui communique le plus sur l'Open Source, à savoir le secteur public, n'est pas le plus avancé en moyenne européenne, même si un pays comme la France est très en avance sur le sujet. Le secteur public est néanmoins celui qui formule les plans les plus ambitieux pour l'avenir. Le secteur manufacturier est celui qui a actuellement le plus d'expérience de l'Open Source à tous les niveaux de la suite technologique. Embarqué dans des produits tels que les appareils électroniques, les voitures, les trains ou les avions, l'Open Source a déjà fait ses preuves. Le taux d'adoption est également élevé dans le secteur des services (médias, transports, négoce, etc.), en raison de ses investissements massifs dans les infrastructures web pour les services et le e-commerce, qui dépendent fortement de composants Open Source. Sans surprise, le secteur des télécommunications est à la pointe de l'usage des systèmes Open Source, confronté à la nécessité de fournir à des millions d'utilisateurs des services à bas coût. Réputé comme plus conservateur, le secteur de la finance n'est cependant pas en reste pour l'utilisation de l'Open Source, plus particulièrement dans les environnements de développement mais également les applications d'entreprise.

L'émergence d'un état d'esprit Open Source au sein des grandes entreprises : L'Open Source révolutionne le fonctionnement des départements informatiques

L'étude montre que les principes de l'Open Source sont de plus en plus transposés aux meilleures pratiques d'entreprise. Le libre partage du code source (46 %) ou bien la manière de former des communautés de contributeurs et de consommateurs (42 %), qui sont caractéristiques des projets d'Open Source, sont désormais transposés au microcosme de l'entreprise. La création de suites logicielles ouvertes dans l'entreprise et des services réutilisables va vers une sorte de communauté Open Source d'entreprise.

Pour les décideurs, négliger l'Open Source est à terme impossible. Utilisé par les développeurs, intégré aux piles logicielles, l'Open Source laisse aux décideurs le choix entre observer une intrusion irréversible ou opter pour une stratégie pro-active d'adoption. Une inévitable utilisation tactique de l'Open Source

Les entreprises dépourvues d'une politique Open Source ne pourront être que surprises de constater sa pénétration croissante dans leurs propres applications. Cette approche passive face à l'adoption de l'Open Source aboutit généralement à un ensemble de réactions prévisibles : Refus de croire que l'Open Source est déjà dans la place, colère face à une perte de contrôle inattendue, marchandage pour tenter de restaurer les processus existants, passage du point de non-retour, et enfin, acceptation des logiciels libres. L'alternative : 10 meilleurs pratiques pour une adoption réussie

L'étude fait ressortir la nécessité pour les entreprises de mettre en oeuvre une approche volontairement stratégique de l'Open Source, s'appuyant sur les préconisations suivantes établies par des professionnels du logiciel auprès des entreprises déjà utilisatrices :

    
    1) Choisir le bon composant au bon niveau de l'infrastructure IT.
    2) Bien calculer le coût total de possession.
    3) Définir une stratégie de support pour les systèmes Open Source.
    4) Améliorer les capacités de gestion du cycle de vie des applications.
    5) Scanner les projets pour identifier les risques liés aux licences.
    6) Évaluer les options Open Source avant d'envisager une solution 
       commerciale.
    7) Intégrer et industrialiser la gestion des déploiements Open Source.
    8) Adopter des pratiques de développement agiles en tandem avec
       l'Open Source.
    9) Définir une politique Open Source cohérente au sein de l'entreprise.
    10) Participer à des communautés Open Source phares

Une gouvernance informatique stricte est nécessaire à cet égard. A titre d'exemple, 60% des entreprises interrogées l'ont pleinement compris et ont déjà déployé bases de code et de piles logicielles centralisées pour distribuer les versions Open Source approuvées dans l'entreprise.

La sécurité est le défi No.1 identifié par Forrester sur le logiciel libre, dans cette étude comme dans d'autres. Vient ensuite la disponibilité de services, de prestations de support et de compétences autour des différentes offres. Les intégrateurs de systèmes, et les centres de compétence dont ils disposent, apporteront les réponses à ces problématiques.

Ces conditions réunies vont générer une adoption professionnelle de l'Open Source aussi simple que celle des logiciels propriétaires. Ce qui importe est le coût de possession (TCO). 48% des entreprises interrogées soulignent aussi l'importance des références clients. Ceci est un signe indiscutable que l'adoption de l'Open Source se généralise.

Les résultats de l'étude seront présentés par Bull lors de l'Open World Forum, les 1er et 2 décembre 2008 (http://www.openworldforum.org).

L'étude est téléchargeable gratuitement sur: http://www.bull.fr

A propos de Bull, Architecte d'un Monde Ouvert

Bull est une société des technologies de l'information. Notre mission est d'être le partenaire privilégié de nos clients, corporate et administration, en optimisant l'architecture, en opérant et en rentabilisant leur Système d'Information, pour soutenir leur activité et les processus critiques liés à leur métier.

Bull est un spécialiste des systèmes ouverts et sécurisés, le seul européen positionné sur les principaux maillons de la chaîne de valeur de l'informatique.

Pour plus d'informations : http://www.bull.fr

(i) L'étude s'est focalisée exclusivement sur les entreprises qui utilisent déjà sensiblement l'Open Source. Fin 2007, l'étude intitulée « Forrester's Enterprise And SMB Software Survey, North America And Europe, Q3 2007 » a révélé que la proportion des entreprises qui s'appuient ainsi sensiblement sur l'Open Source est de 24% en France, 21% en Allemagne, 17% aux USA, 17% au Canada et 15% en UK. Ceci signifie que lorsque cette étude évoque un taux d'adoption de 38 % pour les systèmes EPR libres par exemple, cela signifie que 38%*24% = 9,1 % des entreprises en France sont concernées, ce qui est déjà un chiffre important.

    
    Contacts presse:

    Bull
    Anne Marie Jourdain
    Tel: +33(0)1-30-80-32-52, 
    anne-marie.jourdain@bull.net

    Financial Dynamics
    Florence de Montmarin / Tiphaine Bannelier, 
    Tel: +33(0)1-47-03-68-10
    florence.demontmarin@fd.com / tiphaine.bannelier@fd.com

Bull

Contacts presse: Bull - Anne Marie Jourdain, Tel: +33(0)1-30-80-32-52, anne-marie.jourdain@bull.net; Financial Dynamics - Florence de Montmarin / Tiphaine Bannelier, Tel: +33(0)1-47-03-68-10, florence.demontmarin@fd.com / tiphaine.bannelier@fd.com

Valeurs associées

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.