1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Une cinquantaine de juges nommés ou promus par le roi saoudien
Reuters09/11/2017 à 15:27

 (Actualisé avec procureur général) 
    DUBAI, 9 novembre (Reuters) - Le roi Salman d'Arabie a 
désigné ou promu 56 magistrats, rapporte jeudi l'agence de 
presse saoudienne SPA après le lancement dans le royaume d'une 
campagne anti-corruption. 
    Un décret royal a été signé par le souverain, promouvant 26 
juges et en nommant 30 autres à différents échelons de 
l'appareil judiciaire du pays, dit encore l'agence officielle. 
    Depuis samedi, des dizaines de membres de la famille royale, 
responsables politiques et hommes d'affaires ont été arrêtés sur 
des accusations de blanchiment, corruption, extorsion et abus de 
pouvoir à des fins d'enrichissement personnel. 
    Selon le parquet saoudien, 208 personnes ont été convoquées 
pour être interrogées. Sept ont été relâchées sans qu'aucune 
charge ne soit retenue contre elles. 
    "Sur la foi de l'enquête que nous avons menée au cours des 
trois dernières années, nous estimons qu'au moins 100 milliards 
de dollars (86 milliards d'euros) ont été détournés (...) 
pendant plusieurs dizaines d'années", a déclaré le procureur 
général, le cheikh Saoud al Modjeb, dans un communiqué. 
    Les autorités émiraties ont par ailleurs prié leurs banques 
de communiquer des informations sur les interpellés, possible 
préalable au gel de leurs actifs. 
    L'Arabie saoudite a annoncé que les biens irrégulièrement 
acquis seraient confisqués. Si aucun calendrier n'a pour 
l'instant été officialisé, des sources bancaires affirment que 
plus de 1.700 comptes ouverts dans des banques saoudiennes ont 
d'ores et déjà et gelés à la demande de la Banque centrale. 
 
 (Dahlia Nehme, Nicolas Delame pour le service français) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

41.925 +0.79%
1.13415 +0.19%
66.97 +0.04%
25.335 +1.42%
2.138 -0.65%

Les Risques en Bourse

Fermer