Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Un rapport souligne le risque lié à la dette japonaise

Reuters20/05/2013 à 21:18

UN RAPPORT SOULIGNE LE RISQUE LIÉ À LA DETTE JAPONAISE

par Takaya Yamaguchi

TOKYO (Reuters) - Rien ne garantit que les investisseurs nippons continueront à acheter massivement la dette souveraine, conclut un projet de rapport officiel auquel Reuters a eu accès, qui souligne le risque de voir une remontée des rendements obligataires entraver la croissance à long terme.

L'avertissement de ce comité d'experts mandaté par le ministre des Finances, Taro Aso, intervient dans une période de baisse marquée des cours des obligations, qui illustre la difficulté pour le gouvernement du Premier ministre, Shinzo Abe, à trouver un équilibre tenable.

Shinzo Abe a lancé un programme extrêmement ambitieux de relance fiscale et monétaire qui a fait dégringoler le yen à son plus bas niveau en quatre ans et demi face au dollar et a dopé les cours de Bourse de 70% depuis novembre.

Mais le Premier ministre tente dans le même temps de convaincre les investisseurs qu'à long terme, le Japon devra maîtriser sa dette publique, qui représente actuellement plus du double du PIB annuel du pays, un record parmi les pays avancés.

La récente envolée de la Bourse de Tokyo s'explique essentiellement par le soutien des investisseurs étrangers, qui font le pari que Shinzo Abe réussira à sortir le Japon du marasme et de la déflation qui dure depuis 15 ans.

A contrario, les obligations d'Etat japonaises (JGB), détenues à plus de 90% par les investisseurs nippons, ont initialement peu réagi au programme de rachat massif d'actifs de la Banque du Japon (BoJ).

DISCIPLINE BUDGÉTAIRE

"Avec la mondialisation des transactions financières, il y a une grande liberté pour aller investir à l'étranger, ce qui fait qu'il n'y a absolument aucune garantie que les fonds japonais seront investis dans les JGB", affirment les experts dans leur projet de rapport. "Il est essentiel que les JGB continuent à avoir la confiance des marchés en tant qu'actifs peu risqués."

Le projet de rapport de 31 pages souligne que le Japon a promis à plusieurs reprises au Groupe des 20 qu'il allait réduire son déficit de moitié, hors coûts du service de la dette, au cours des cinq prochaines années à mars 2016.

Le marché des JGB défie depuis des décennies les Cassandre qui y voient une bulle spéculative prête à éclater. Toutefois, les cours des obligations ont accusé la semaine dernière leur plus forte baisse cumulée sur quatre jours depuis des années, bien que ce recul ait été surtout lié aux craintes que le marché n'arrive pas à digérer les injections massives de liquidités de la BoJ.

La banque centrale achète l'équivalent de 70% des nouvelles émissions dans le but de relancer la croissance japonaise.

Le projet de rapport souligne qu'il est vital d'éviter une propagation sur le marché du sentiment que la BoJ signe un chèque en blanc au gouvernement pour laisser filer la dette.

Ce rapport est provisoire et peut encore être modifié avant d'être soumis au ministre vers la fin du mois comme base de réflexion pour le projet de réforme fiscale attendu cet été.

La réforme fiscale va progressivement passer au premier plan de l'attention des marchés, le gouvernement de Shinzo Abe devant décider d'ici le mois d'octobre s'il met en oeuvre ou non son projet de doubler la TVA à 10% sur les deux prochaines années.

Takaya Yamaguchi, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Marc Angrand

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.