Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Un QE doit être vaste pour être efficace-Coeuré (BCE)

Reuters16/01/2015 à 11:56

(Actualisé avec entretien à Libération) FRANCFORT, 16 janvier (Reuters) - Un programme d'assouplissement quantitatif (QE) doit être de grande ampleur pour être efficace, déclare Benoît Coeuré, membre du directoire de la Banque centrale européenne (BCE), dans une interview publiée vendredi. Le ralentissement de l'inflation et la faiblesse persistante de l'activité dans la zone euro pourraient inciter la BCE à annoncer le 22 janvier un tel programme, comprenant des rachats d'actifs dont des obligations d'Etats. "Pour être efficace, il doit être vaste", déclare Benoît Coeuré à l'Irish Times. "A partir de quel moment est-ce assez vaste ? Cela doit être une décision éclairée fondée sur les courroies de transmission que nous avons identifiées." Dans un entretien au quotidien français Libération publié également vendredi, Benoît Coeuré déclare par ailleurs qu'outre l'ampleur de l'opération, la BCE devra décider "si le rachat portera sur la dette de certains pays ou s'il devra être pondéré sur l'ensemble de la zone euro". "Le but d'un QE, c'est d'assurer la confiance dans la capacité de la banque centrale à stabiliser l'inflation", explique-t-il. "La manière dont cela fonctionne, c'est d'ancrer les taux de financement dans le plus grand nombre possible de pays à des niveaux très bas afin de garantir aux entreprises et aux ménages européens des conditions d'emprunt à des taux très faibles sur des périodes beaucoup plus longues qu'aujourd'hui." Le président de la banque centrale allemande, Jens Weidmann, l'un des plus réticents au sein de la BCE à une opération d'assouplissement quantitatif, a estimé jeudi que l'avis rendu la veille par l'avocat général de la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE) validant un programme d'opérations monétaires sur titres (OMT) montrait qu'il y avait des limites juridiques aux actions de la BCE. ID:nL6N0UU4U0 Alors que les élections législatives en Grèce du 25 janvier pourraient porter au pouvoir le parti de gauche radicale Syriza et relancer la question de l'appartenance du pays à la zone euro, Benoît Coeuré déclare à Libération qu'"il n'est pas question que la Grèce sorte de l'euro". "L'enjeu des élections est ailleurs, c'est la composition du cocktail de réformes qui va permettre à ce pays de sortir définitivement de la crise et de réintégrer le concert des économies européennes", poursuit-il. Prié par l'Irish Times de dire si la BCE était prête à accepter des actifs grecs en collatéral dans ses opérations de refinancement, il répond : "Nous avons une règle selon laquelle tout collatéral gouvernemental peut être accepté dans le cadre d'opérations de politique monétaire seulement si sa dette est suffisamment bien notée ou, si ce n'est pas le cas, si le pays bénéficie d'un programme de l'UE et du FMI." Voir aussi: Les OMT validées, l'assouplissement quantitatif en vue ID:nL6N0UT1M7 (John O'Donnell, avec Jean-Baptiste Vey à Paris; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Patrick Vignal)

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.