1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Un mort dans des manifestations contre le projet constitutionnel de Maduro

Reuters04/05/2017 à 02:35
 (Actualisé avec nouveau bilan, réunion de l'OAS) 
    * 34 morts depuis le début des manifestations 
    * Election d'une constituante dans les prochaines 
semaines-Maduro 
    * Réunion de l'OAS le 21 ou le 22 mai 
 
    CARACAS, 4 mai (Reuters) - Les violences ont redoublé 
mercredi à Caracas entre manifestants et forces de l'ordre après 
que le président vénézuélien a confirmé l'élection prochaine 
d'une assemblée constituante.  
    Un manifestant de 17 ans est mort dans des échauffourées, ce 
qui porte à 34 le nombre de personnes tuées depuis le début des 
manifestations organisées par l'opposition, il y a un mois. 
    Les Vénézuéliens seront appelés à élire "dans les prochaines 
semaines" les représentants de l'assemblée constituante qui sera 
chargée de réformer la Constitution, a annoncé mercredi Nicolas 
Maduro dans un discours télévisé. 
    Suivant un motif désormais familier, de millions de 
partisans de l'opposition se sont rassemblés dans la capitale, 
avant d'être bloquées par les autorités dans leur marche vers le 
Parlement, ce qui a déclenché des affrontements entre 
manifestants masqués et militaires. 
    Un manifestant âgé de 17 ans est mort dans une mêlée après 
avoir été frappé au cou avec un objet, a déclaré Gerardo Blyde, 
maire de district affilié à l'opposition. 
    "Un jeune homme avec toute la vie devant lui. Il se battait 
seulement pour un meilleur pays", a déclaré l'élu sur Twitter. 
Le bureau du procureur de l'Etat s'est saisi de l'enquête. 
    Plus de 200 personnes ont été blessées dans des violences 
dans plusieurs quartiers de la capitale, rapportent Gerardo 
Blyde et un autre maire de l'opposition.  
    Le projet dévoilé lundi par le président vénézuélien est 
perçu par l'opposition comme une manoeuvre visant à éviter la 
tenue de véritables élections que le chef de l'Etat, dont la 
popularité s'est effondrée en raison de la grave crise 
économique, aurait peu de chances de remporter.   
    Le président Maduro souhaite que l'assemblée constituante 
soit composée pour moitié de personnalités élues mais qui ne 
seraient pas issues des partis politiques et pour moitié de 
personnalités désignées, un projet qualifié de "coup d'Etat" par 
les opposants majoritaires au Parlement. 
     
    RÉUNION DE L'OAS 
    "Elles (les forces de l'ordre) sont mobilisées comme s'il 
s'agissait d'une guerre", a dénoncé le chef de file de 
l'opposition Henrique Capriles. 
    Alors que les violences politiques ont fait 34 morts depuis 
un mois, les opposants se disent déterminés à poursuivre leur 
contestation jusqu'au bout pour empêcher leur pays de basculer 
totalement dans la dictature. 
    "Cela fait 18 ans que nous marchons", a déclaré Miren 
Bilbao, un retraité de 66 ans présent à la manifestation, en 
référence à l'arrivée au pouvoir de Hugo Chavez, le prédécesseur 
de Nicolas Maduro, en 1999. 
    "Maintenant nous abattons notre dernière carte. C'est tout 
ou rien", a-t-il ajouté. 
    Le président vénézuélien, élu de justesse en 2013 après la 
mort de son mentor socialiste Hugo Chavez, accuse les opposants 
de fomenter un coup d'Etat avec le soutien des Etats-Unis et les 
encouragements de la presse internationale. 
    Il a présenté sa décision de convoquer une assemblée 
constituante comme le seul moyen de ramener "la paix" au 
Venezuela.     
    Une réunion des ministres des Affaires étrangères 
l'Organisation des Etats américains (OAS), prévue en mai, 
pourrait "changer la situation" au Venezuela, a déclaré mercredi 
le ministre des Affaires étrangères péruvien. 
    Initialement prévu le mois dernier, la réunion aura lieu le 
21 ou le 22 mai pour s'assurer que "tous les pays puissent 
participer", a déclaré le chef de la diplomatie péruvienne à la 
télévision. 
     L'OAS regroupe les gouvernements des États du continent 
américain et a son siège à Washington. 
    Mi-avril, Nicolas Maduro a fait part de son intention de se 
retirer de l'organisation, après l'annonce de la réunion 
convoquée pour examiner la situation au Venezuela. 
     
 
 (Andrew Cawthorne et Alexandra Ulmer; Tangi Salaün et Julie 
Carriat pour le service français) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

193.53 +1.11%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.