Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Un millier de salariés du bricolage manifestent pour travailler le dimanche

Le Parisien14/05/2013 à 19:25

Un millier de salariés du bricolage manifestent pour travailler le dimanche

Une fois n'est pas coutume, une manifestation de salariés était soutenue par leurs directions. Ce mardi, un millier de salariés des magasins de bricolage Leroy-Merlin et Castorama ont manifesté à Paris pour défendre le travail dominical. «On veut travailler le dimanche», scandaient les manifestants réunis derrière une banderole proclamant : «Oui à la nécessité et au plaisir de bricoler le dimanche».

Les salariés, issus de 47 magasins d'Ile-de-France, font valoir qu'ils travaillent le dimanche exclusivement sur la base du volontariat et soulignent gagner 100 euros net de plus ce jour-là, où les enseignes réalisent environ 20% de leur chiffre d'affaires. Leur mouvement, baptisé «Collectif des Bricoleurs du Dimanche», est atypique car il est soutenu par leurs directions qui financent la mobilisation, les affiches et t-shirts sur lesquels on peut lire «Yes week-end».

Mais les salariés récusent toute instrumentalisation. «On n'est pas manipulés. C'est une démarche salariale de A à Z. On est soutenus par nos directions, on ne l'a jamais caché», a ainsi déclaré Emilie Monjanel, étudiante en master qui travaille en alternance chez Castorama. «C'est transparent. Nos directions veulent ouvrir parce que les clients veulent venir et que nous on veut travailler», a insisté Gérald Fillon, l'un des porte-parole du collectif.

Une pétition avec 200 000 signatures

Partis de Montparnasse, les manifestants se sont rendus à la mi-journée au ministère du Travail où ils ont déposé des pétitions en faveur du travail du dimanche signées par quelque 200.000 personnes, selon Gérald Fillon.

Depuis quelques années, les syndicats multiplient les actions judiciaires contre les enseignes qui ouvrent le dimanche, journée théoriquement consacrée au repos hebdomadaire, mais sujette à de nombreuses dérogations et aménagements. Les enseignes de bricolage réclament que la législation soit modifiée pour qu'elles aient le droit...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.