1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Un gouvernement tchèque attendu à la mi-décembre

Reuters23/11/2017 à 12:08
    PRAGUE, 23 novembre (Reuters) - Le président tchèque Milos 
Zeman devrait nommer Andrej Babis au poste de Premier ministre 
début décembre et la composition du gouvernement devrait être 
connue à la mi-décembre, a déclaré jeudi le porte-parole de la 
présidence. 
    Le parti ANO de l'homme d'affaires Andrej Babis est arrivé 
largement en tête des élections législatives des 20 et 21 
octobre, avec près de 30% des suffrages exprimés et 78 des 200 
sièges à la Chambre des députés. 
    Chargé par le président Milos Zeman de former un nouveau 
gouvernement, Andrej Babis a cependant été dans l'incapacité de 
trouver jusqu'à présent une majorité à la Chambre, aucun des 
huit autres partis représentés n'acceptant de participer à une 
coalition ou de soutenir un gouvernement minoritaire. 
    Selon la télévision publique tchèque, Zeman veut nommer 
Babis le 6 décembre. La composition du gouvernement devrait être 
connue le 15 décembre. 
    Les dirigeants des huit autres partis excluent de cohabiter 
avec Babis en raison des poursuites judiciaires dont il fait 
l'objet. L'homme d'affaires, mis en examen début octobre pour 
détournement de fonds européens, nie toute malversation et parle 
d'un complot politique. 
    L'élection mercredi de Radek Vondracek, membre du parti ANO, 
à la présidence de la chambre basse est susceptible de changer 
la donne: sa désignation avec 135 voix va en effet permettre à 
la nouvelle assemblée d'achever sa session inaugurale, sans 
doute ce vendredi. 
    Or le Premier ministre sortant, le social-démocrate Bohuslav 
Sobotka, a annoncé qu'il présenterait la démission de son 
gouvernement dès le lendemain. 
 
 (Jan Lopatka et Robert Muller; Henri-Pierre André et Guy 
Kerivel pour le service français, édité par Tangi Salaün) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer