1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Un fonds suédois se retire de Volvo Cars en l'absence d'IPO
Reuters21/12/2018 à 14:03

    STOCKHOLM, 21 décembre (Reuters) - Le fonds de pension
suédois AP1 a cédé ses parts dans Volvo Cars car il ne perçoit
pas chez le constructeur automobile de volonté d'introduction en
Bourse dans les 12 prochains mois.
    Volvo Cars a été profondément restructuré depuis son rachat
en 2010 par le groupe chinois Geely  GEELY.UL . Le constructeur
de Göteborg peine cependant à matérialiser son projet
d'introduction en Bourse, annoncé pour la première fois en 2016.
    La compagnie d'assurances Folksam et le fonds de pension AMF
ont déclaré vendredi avoir acheté séparément des actions
préférentielles d'AP1 pour un montant nominal de 750 millions de
couronnes suédoises (73 millions d'euros), portant ainsi leurs
parts respectives à 1,75 milliard et 3,25 milliards de
couronnes.
    Cette cession intervient un an jour pour jour après
l'acquisition par AP1, Folksam et AMF d'actions privilégiées de
Volvo Cars pouvant être converties en actions ordinaires cotées,
une initiative alors considérée comme une étape supplémentaire
en vue de l'IPO du constructeur de Göteborg.
    "Lorsque l'accord sur les actions préférentielles a été
conclu, il était prévu d'aller en Bourse, même si aucun
calendrier n'avait été précisément mentionné", a déclaré Olof
Jonasson, directeur des actions du fonds, à Reuters. 
    "Nous interprétons (...) qu'il n'y a aucune intention claire
d'aller en Bourse dans les 12 prochains mois, nous ne pouvons
donc pas continuer à garder ces titres", a-t-il ajouté.
    Un porte-parole de Volvo a refusé de s'exprimer sur le
calendrier d'une éventuelle IPO et Geely pour sa part n'a pas
répondu dans l'immédiat. 

 (Esha Vaish et Niklas Pollard
Claude Chendjou pour le service français, édité par Bertrand
Boucey)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer