1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Un Croate de Bosnie se suicide pendant une audience du TPIY

Reuters29/11/2017 à 15:16
    LA HAYE/ZAGREB, 29 novembre (Reuters) - Un ancien officier 
des Croates de Bosnie jugé par le Tribunal pénal international 
pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) s'est suicidé mercredi en absorbant 
du poison lorsque la cour a confirmé en appel sa peine de 20 ans 
de prison, annonce la télévision publique croate, qui cite son 
entourage. 
    Slobodan Praljak, qui était âgé de 72 ans, a bu une gorgée 
du contenu d'un flacon de verre alors que le juge lisait le 
verdict. 
    "Je viens de boire du poison. Je ne suis pas un criminel de 
guerre, je m'oppose à cette condamnation", a-t-il annoncé, avant 
de se laisser tomber sur sa chaise, a rapporté un avocat ayant 
assisté à la scène. 
    Le président du tribunal a suspendu la séance et a appelé un 
médecin. Des infirmiers sont ensuite arrivés dans la salle 
d'audience. Selon un agent de sécurité du tribunal, Slobodan 
Praljak a "été soigné" plus d'une heure après les faits.  
    Avant l'annonce de son décès, le général croate Marinko 
Kresic a dit avoir parlé à l'épouse de Milivoje Petkovic, un 
autre prévenu, qui se trouvait à La Haye. "Elle a confirmé qu'il 
avait bu du poison et qu'il était dans un état grave", a-t-il 
déclaré à la télévision croate.  
    Slobodan Praljak comparaissait avec cinq autres Croates de 
Bosnie, dont Milivoje Petkovic, poursuivis pour nettoyage 
ethnique. Il s'agit du dernier procès devant le TPIY, tribunal 
mis sur pied en 1993 par les Nations unies et dont la mission 
s'achèvera à la fin de l'année. 
    Leurs condamnations pour crimes de guerre et crimes contre 
l'humanité ont toutes été confirmées mercredi. Parmi eux figure 
Jadranko Prlic, ancien ministre de la Défense, dont la peine de 
25 ans de réclusion a été maintenue.  
    Depuis le début des procédures du TPIY, deux prévenus en 
instance de jugement se sont suicidés. Slavko Dogmanovic et 
Milan Babic se sont pendus dans leurs cellules en 1998 et en 
2006. 
 
 (Stephanie van den Berg et Daria Sito-Sucic; Eric Faye et 
Jean-Philippe Lefief pour le service français) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.