1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Un audit de 2017 alertait sur la stabilité du pont de Gênes
Reuters17/08/2018 à 18:39

 (Actualisé avec interview)
    par Valentina Za
    MILAN, 17 août (Reuters) - Une étude commandée par la
société concessionnaire du pont autoroutier Morandi de Gênes a
mis au jour l'an dernier des problèmes de stabilité de
l'ouvrage, a confirmé le directeur du département universitaire
qui a réalisé cet audit.
    L'existence de cette étude, effectuée en novembre 2017 par
des experts de l'Ecole polytechnique de Milan à la demande
d'Autostrade per l'Italia, a été révélée vendredi par les
quotidiens italiens La Stampa et La Repubblica.
    Les ingénieurs chargés de l'étude ont notamment mis en
exergue l'état de certains haubans, a déclaré à Reuters Stefano
Della Torre, directeur du Département d'architecture et
d'ingénierie de l'université milanaise, joint par téléphone.
    "L'étude a mis en lumière une anomalie et a recommandé des
investigations plus poussées en la matière", a-t-il dit à
Reuters.
    Aucune réaction n'a pu être obtenue dans l'immédiat auprès
du groupe Atlantia, la maison-mère d'Autostrade per l'Italia,
concessionnaire de l'ouvrage.
    Della Torre a précisé que les ingénieurs chargés de l'étude
avaient notamment étudié comment le pont réagissait à des
vibrations. Certains éléments de la structure ne se sont pas
comportés comme ils auraient théoriquement dû le faire.
    "Nous avons signalé ce qui avait émergé de nos
investigations. Mais une analyse plus approfondie était
nécessaire pour mieux comprendre le sujet et sa gravité. Cela
allait au-delà de notre mandat", a-t-il poursuivi.
    Dans leur rapport, les experts estiment qu'il est possible
que des phénomènes de corrosion aient joué. Mais l'une des
particularités du pont Morandi étant que les câbles sont coulés
dans du béton, il est difficile d'évaluer leur état.
    Le pont Morandi, inauguré en 1967, a rapidement présenté des
problèmes et certains de ses haubans ont été consolidés dans les
années 1990, ont indiqué des experts depuis la catastrophe de
mardi qui a fait au moins 38 morts.
    Selon La Repubblica et La Stampa, Autostrade per l'Italia a
lancé en mai dernier un appel d'offres de 20 millions d'euros
afin de consolider les haubans qui n'avaient pas bénéficié des
travaux de renforcement des années 1990.
    L'audit confié aux équipes de Della Torre devait contribuer
à définir l'ampleur des travaux à mener.

 (Henri-Pierre André pour le service français)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer