Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Ukraine-Le gouverneur de Louhansk réclame plus d'évacuations de civils
information fournie par Reuters09/04/2022 à 15:46

(Actualisé avec contexte et ministère russe de la Défense)

LVIV, Ukraine, 9 avril (Reuters) - Le gouverneur de Louhansk a réclamé samedi que davantage de civils soient évacués de la région de l'est de l'Ukraine où les bombardements se sont intensifiés ces derniers jours et où l'armée russe renforce ses troupes.

S'exprimant à la télévision, Serhiy Gaidai a indiqué que 30% des habitants se trouvaient encore sur place dans la région et qu'ils avaient été priés d'évacuer.

"Ils (les Russes) rassemblent leurs forces pour une offensive et nous voyons le nombre de bombardements a augmenté", a-t-il déclaré.

L'Ukraine s'attend à ce que la Russie intensifie ses attaques dans l'est et le sud du pays après avoir retiré ses troupes des zones situées au nord de la capitale, Kyiv.

Les États-Unis ont indiqué dans la semaine que Moscou prévoyait déployer des dizaines de milliers de soldats dans l'est de l'Ukraine.

La vice-Première ministre ukrainienne, Irina Vereshchuk, a dit que dix couloirs humanitaires destinés à évacuer des civils des régions ukrainiennes assiégées par les forces russes ont été acceptés pour la journée de samedi.

Elle a précisé que l'un de ces couloirs humanitaires concerne Marioupol, ville du sud-est de l'Ukraine assiégée par l'armée russe depuis les premiers jours de l'offensive militaire de la Russie.

Plusieurs tentatives pour acheminer de fournitures à Marioupol et évacuer de civils ont échoué. Russes et Ukrainiens se rejettent la responsabilité de ces échecs.

Le ministère russe de la Défense a indiqué samedi avoir transporté plus de 80 habitants d'un quartier de la rive gauche de Marioupol vendredi, a rapporté l'agence de presse russe RIA.

"Toutes les personnes ont été emmenées dans des endroits sûrs", indique RIA, qui cite un communiqué du ministère.

"Les habitants qui ont souffert des bombardements ont reçu une aide médicale de la part des militaires russes", poursuit l'agence.

Reuters n'a pas pu le vérifier dans l'immédiat ces informations.

(Reportage Pavel Polityuk et Lidia Kelly, version française Matthieu Protard)

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.