Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

TELIA COMPANY

4.20EUR
+1.55% 
Ouverture théorique 0.00

SE0000667925 TLS

Stuttgart données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    4.19

  • clôture veille

    4.14

  • + haut

    4.22

  • + bas

    4.19

  • volume

    0

  • valorisation

    18 191 MEUR

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    22.05.18 / 09:17:34

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • Éligibilité

    Non éligible Boursorama

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter TELIA COMPANY à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter TELIA COMPANY à mes listes

    Fermer

UE - Vers une dérégulation de l'interconnexion-Source

Reuters24/09/2014 à 02:32

(Actualisé avec le projet sur l'itinérance) par Julia Fioretti et Francesco Guarascio BRUXELLES, 23 septembre (Reuters) - La Commission européenne est près de déplafonner les tarifs que les grands opérateurs de télécommunications appliquent à leurs homologues de taille inférieure pour qu'ils puissent accéder à leurs réseaux, a déclaré mardi une source proche de l'exécutif européen. Les Etats membres de l'Union européenne ont approuvé la mesure mardi, a ajouté la source, préparant le terrain à son adoption officielle d'ici la mi-octobre. La disposition sera saluée par les grands groupes de télécoms mais pas par leurs concurrents plus petits qui craignent pour leurs marges et prédisent une hausse des tarifs pour les consommateurs, une opinion partagée par l'Organe des régulateurs européens des communications électroniques (ORECE), qui juge une telle dérégulation prématurée. "Dans la grande majorité des Etats membres, le consommateur en bout de chaîne aura un choix très limité, souvent un seul, celui du champion, si la régulation de la voix fixe est supprimée", dit l'ECTA (European Competitive Telecommunications Association), organe représentant des opérateurs tels que TalkTalk TALK.L , Wind et E-Plus. Suivant cette nouvelle règle, et compte tenu de la croissance de nouveaux services tels que Skype, qui a sabré les prix et accru la concurrence, les régulateurs nationaux ne sont plus tenus d'apporter la preuve qu'un marché particulier n'est pas dominé par un seul opérateur pour déplafonner les tarifs d'interconnexion. Les grands groupes de télécoms européens jugent que cette initiative va permettre de doper l'investissement dans le haut débit afin de rattraper leurs homologues américains, beaucoup plus en avance sur leurs infrastructures. "La concurrence de plate-formes alternatives et une concurrence effrénée dans les services sont des faits bien établis; cette recommandation est le bon outil pour adapter la réglementation à la nouvelle réalité du marché", écrit l'ETNO, une association regroupant de grands opérateurs européens de réseaux de télécommunications. Celle-ci comprend Orange ORAN.PA , Deutsche Telekom DTEGn.DE , KPN KPN.AS , Telefonica TEF.MC , Telecom Italia TLIT.MI et TeliaSonera TLSN.ST . LE "ROAMING" EN SURSIS? Les tarifs des appels et des SMS ont baissé des années durant, rognant les chiffres d'affaires des opérateurs confrontés à des usagers qui sont passés à des services tels que Skype et WhatsApp, qui leur permettent de converser et d'écrire gratuitement via internet. En 2010, le C.A. de la téléphonie fixe des grands opérateurs a diminué de cinq milliards d'euros à 59 milliards, selon des données de l'ETNO. Suivant cette nouvelle disposition, la décision finale d'ouvrir ou pas un nouveau marché reviendra aux autorités nationales. Le régulateur allemand a par exemple signalé en juillet qu'il continuerait à réglementer les tarifs des appels fixes. Un autre projet de proposition de l'UE va également dans le sens des champions des télécoms européens, en ce qu'il pourrait reporter l'élimination des frais d'itinérance ("roaming"). Le Parlement européen avait voté en avril à une majorité écrasante la suppression de ces frais d'ici 2016 mais une nouvelle version du texte émanant de l'Italie, qui occupe actuellement la présidence tournante de l'UE, ne fait aucune mention de la date proposée par le Parlement, soit le 15 décembre 2015. Le nouveau texte prévoit une réduction progressive de ces frais vers l'objectif final qui est de ne plus faire de différence de valeur entre ces frais et les frais locaux. La CE a à plusieurs reprises réduit ces frais depuis 2007 et, selon des sources industrielles, leur suppression ne fait plus du doute, la seule incertitude portant sur le calendrier. La proposition italienne sera débattue par des experts nationaux jeudi à Bruxelles et subira sans doute des modifications, de l'avis de responsables européens. (Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Valeurs associées

+1.55%
+0.76%
+0.97%
+0.17%
+0.93%
-0.63%
0.00%
+4.06%
+1.66%
+1.98%
-0.64%
+0.74%
0.00%
+0.73%
Afficher toutes les valeurs associées Réduire

Mes listes

valeur

dernier

var.

110.8 +0.32%
AXA
22.95 -0.04%
CGG
2.372 -0.84%
0.219 -0.90%
16.9 -0.47%
1.176 -0.15%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.