1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

UBP : la gestion d'actifs est à la veille d'un bouleversement profond
AOF21/02/2020 à 16:54

(AOF) - « Nous sommes à la veille d'un bouleversement profond dans la gestion d'actifs » a déclaré Nicolas Faller, co-CEO Asset Management de l'UBP lors d'une récente rencontre avec la presse. Selon lui, cette industrie est confrontée à une tendance générationnelle très lourde en faveur de l'investissement responsable et à des taux d'intérêt durablement bas.

" Les économies ne sont pas assez solides pour encaisser le choc d'une hausse des taux, qui réduirait la croissance via notamment un renchérissement du coût de financement des entreprises ", explique-t-il.

Nicolas Faller ajoute que si le crédit continue d'offrir du rendement, il est moins intéressant qu'auparavant tandis que les actions sont relativement bien " pricées ". Pour le gestionnaire d'actifs, ce nouvel environnement nécessite de trouver d'autres solutions, recommandant de s'intéresser aux marchés privés, à l'instar du private equity. La prime de liquidité leur permet d'offrir un rendement supplémentaire. Le co-CEO Asset Management d'UBP juge qu'il existe encore de la valeur sur ces marchés et qu'il n'y a pas de bulle

Il recommande à la clientèle privée de la banque de détenir un tiers de leurs portefeuilles en actifs illiquides afin d'augmenter leur rendement.

Si les valeurs technologiques ont représenté au cours des 20 dernières années l'essentiel de la performance des marchés, Nicolas Faller s'attend à ce que l'investissement à impact joue ce rôle sur les 20 prochaines années. Cette stratégie d'investissement devrait en effet afficher une croissance supérieure à la progression moyenne du PIB.

Pour le gestionnaire d'actifs, cette évolution devrait profiter à la gestion active car l'impact investing ne se prête pas une approche passive.

2 commentaires

  • argoat88
    21 février17:40

    Il faut juste trouver les actions bien pricées afin d'optimiser son impact investing :-))

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer