Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Ubisoft flambe : Tencent souhaiterait se renforcer au capital
information fournie par AOF04/08/2022 à 12:37

ubisoft 2 (crédit photo : Adobe Stock /  )

ubisoft 2 (crédit photo : Adobe Stock / )

(AOF) - L'action de l'éditeur de jeux vidéo, Ubisoft, bondit de 14,08% à 48,01 euros à la faveur d'une information de Reuters selon laquelle le groupe chinois Tencent souhaiterait se renforcer au capital. Il détient déjà 5% d'Ubisoft depuis 2018. Tencent souhaiterait acheter une partie de la participation de 15% des frères Guillemot, qui sont les principaux actionnaires. Selon deux des sources citées par Reuters, Tencent serait prêt à proposer 100 euros par action pour se renforcer dans Ubisoft. Interrogé par AOF, Ubisoft n'a pas souhaité faire de commentaires.

Dans un contexte marqué par la multiplication des opérations de fusions et acquisitions dans le secteur des jeux vidéo (rachat d'Activision Blizzard par Microsoft, de Zynga par Take-Two…), Ubisoft est considéré comme une cible de choix du fait de son capital éclaté, de sa propriété intellectuelle et de son importante capacité de développement.

Mais jusqu'à présent, les frères Guillemot ont toujours lutté pour l'indépendance du groupe. Vivendi et Electronic Arts en savent quelque chose.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Points clés

- Troisième éditeur mondial indépendant de jeux vidéo créé en 1986, détenant les franchises phares Assassin's Creed, Just Dance, Watch Dogs, Far Cry et les séries Tom Clancy (The Division, Splinter Cell, Ghost Recon, Rainbow 6…) ;

- Chiffre d'affaires de 2,1 Mds€ réparti entre l'Amérique du nord pour 50 %, l'Europe pour 37 % et l'Asie-Pacifique pour 11 % ;

- 5 forces pour le modèle d'affaires : détention de la totalité des marques, intégration des nouveautés technologiques dans la politique R&D, maîtrise de la production interne à 96 %, montée en puissance de la récurrence des revenus (64 % apportés par le « back catalogue ») et de la rentabilité via la digitalisation ;

- Capital détenu par 2 actionnaires de référence - 15,9 % du capital et 23,3 % des droits de vote par les frères fondateurs et la famille Guillemot et 4 % par les salariés, Yves Guillemot étant président directeur général du conseil d'administration de 11 membres ;

- Bilan solide, avec 1,8 Md€ de capitaux propres, 283 M€ de dette nette.

Enjeux

- Priorités stratégiques :

- bâtir des franchises majeures à l'image de Assassin's Creed, Far Cry et Tom Clancy's Rainbow Six (plus de 300 M€ de net booking chacun),

- accroître la récurrence de l'activité (back-catalogue représentant 50 % du net-booking à fin mars 2022),

- transformer l'organisation : allocation des capitaux, nouveau cadre pour la gestion des marques, des productions et des technologies ;

- Stratégie d'innovation menée par les départements Knowledge management et Groupe technologique d'une part, l'Innovation Lab d'autre part : ouverture sur l'animation et le cinéma via Motion Pictures (série Les lapins crétins) / développement du streaming et du cloud gaming / soutien aux start-up (6 à 10 incubées chaque année);

- Stratégie environnementale pilotée par le Bilan BEGES :

- recours aux énergies renouvelables pour les data centers français et canadiens,

- séquestration des émissions de GES et réduction des émissions par employé de 8,8 % en mars 2024 vs à 2019 ;

- Retombées de l'intégration de Ketchapp dont certains jeux seront intégrés dans le portable Weixin -980 millions d'utilisateurs- du chinois Tencent et développement d'un nouveau jeu Starwars avec Lucasfilm Game ;

- Visibilité de l'activité avec un carnet de commandes égal au chiffre d'annuaires annuel ;

- Puissance de production via l'organisation « Lead associate » des 45 studios de création, et technologies de pointe (Anvil et Snowdrop pour les moteurs, Ubisoft connect et I3D.net pour la distribution, Web3, Voxel et cloud computing avec Scalar…).

Défis

- Forte saisonnalité de l'activité : ventes concentrées entre septembre et janvier d'où la clôture des comptes à fin mars ;

- Ambitions dans la production de films et séries avec la nouvelle division Film&Television ;

- Exercice en cours ambitieux avec un mélange de sorties Free-to-Play (avec le nouvel épisode de The Division sur mobile) et de jeux premium - Frontiers of Pandora tiré d'Avatar, le nouvel épisode de Mario + Lapins Crétins, la nouvelle license Skull & Bones ;

- Objectif 2022-2023 d'un net booking en croissance significative et d'un bénéfice opérationnel presque doublé autour de 400 M€ après un net booking de 280 M€ au 1er trimestre.

Série d'acquisitions

Début 2022, Microsoft a procédé au rachat de l'éditeur américain Activision Blizzard (franchises " Call of Duty ", " World of Warcraft " et " Candy Crush ") pour 69 milliards de dollars. Cela constitue la plus importante opération de fusion-acquisition jamais réalisée dans la tech. Suite à cette opération, Microsoft va devenir le troisième plus grand acteur de l'industrie en termes de chiffre d'affaires derrière le chinois Tencent et le japonais Sony. Ce dernier a récemment acquis Bungie, créateur de la franchise " Halo ", pour 3,6 milliards de dollars. Quant à l'éditeur américain Take-Two (derrière les titres phares " Grand Theft Auto " et " Red Dead Redemption ") il a repris Zynga, l'un des plus grands intervenants du jeu vidéo mobile avec des franchises comme " Farmville ", " Empires & Puzzles " et " Words With Friends ". L'opération s'est faite sur la base d'une valorisation de 12,7 milliards de dollars.

Valeurs associées

Euronext Paris -0.68%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.