1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Trump n'exclut pas de prolonger les discussions avec la Chine
Reuters12/02/2019 à 19:04

    WASHINGTON, 12 février (Reuters) - Le président américain,
Donald Trump, a déclaré mardi qu'il pourrait repousser un peu
l'échéance actuellement fixée au 1er mars pour les discussions
commerciales avec la Chine, tout en soulignant qu'il préférerait
ne pas avoir à le faire, et il a dit espérer rencontrer son
homologue chinois, Xi Jinping, pour conclure formellement un
accord le moment venu. 
    De hauts responsables de l'administration américaine sont
arrivés mardi à Pékin, où ils doivent participer à des
discussions à haut niveau avec des représentants du pouvoir
chinois avec pour objectif un accord permettant d'éviter une
nouvelle montée des barrières douanières entre les deux pays. 
    Si les discussions semblent sur le point d'aboutir, a dit
Donald Trump, un report de l'échéance sera envisageable. 
    "Ça se passe très bien, là-bas, en Chine", a-t-il assuré à
des journalistes lors d'une réunion de membres de son cabinet. 
    Si les discussions n'aboutissent pas à un compromis avant le
1er mars à minuit (le 2 mars à 05h00 GMT), les Etats-Unis
menacent de relever à 25%, contre 10% actuellement, les droits
de douane sur 200 milliards de dollars (176 milliards d'euros)
de produits chinois importés.
    La Chine pourrait répliquer à une telle décision en
augmentant ses propres droits de douane sur 60 milliards de
dollars de produits américains. 

 (Steve Holland et Makini Brice;
Marc Angrand pour le service français)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

8.255 +3.45%
1.13415 +0.19%
66.97 +0.04%
25.335 +1.42%
2.138 -0.65%

Les Risques en Bourse

Fermer