Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Trump juge inutile de discuter avec la Corée du Nord

Reuters30/08/2017 à 16:58
 (Actualisé avec Mattis, diplomate américain, contexte) 
    WASHINGTON, 30 août (Reuters) - Donald Trump a de nouveau 
réagi mercredi au tir d'un missile balistique par la Corée du 
Nord, affirmant que le dialogue n'était pas la réponse à 
apporter à la crise qui oppose le régime de Pyongyang aux 
Etats-Unis. 
    "Les Etats-Unis discutent avec la Corée du Nord et lui 
versent indûment de l'argent depuis 25 ans", écrit le président 
américain sur son compte Twitter. "Discuter n'est pas la 
réponse", ajoute-t-il. 
    Selon un rapport du Congrès, les Etats-Unis ont fourni 1,3 
milliard de dollars d'aide à la Corée du Nord entre 1995 et 
2008, dont un peu plus de la moitié en produits alimentaires de 
première nécessité. Mais cette aide, versée dans le cadre d'un 
accord sur le nucléaire que Pyongyang a par la suite violé, 
s'est totalement tarie depuis 2009. 
    Depuis son arrivée à la Maison blanche en janvier, Donald 
Trump a martelé qu'il ne permettrait pas à la Corée du Nord de 
développer des missiles équipés de têtes nucléaires capables de 
frapper le territoire américain. 
    Peu après le test mené mardi par l'armée nord-coréenne, il a 
affirmé, comme il l'avait déjà fait cet été, que "toutes les 
options" étaient sur la table. 
    Son secrétaire à la Défense, James Mattis, s'est cependant 
empressé de tempérer ces propos mercredi en assurant que les 
Etats-Unis ne sont pas arrivés au bout des "solutions 
diplomatiques". 
    Les menaces répétées de Donald Trump n'ont pour le moment 
pas impressionné le régime de Kim Jong-un, qui a multiplié ces 
derniers mois les tests de missiles balistiques, allant jusqu'à 
menacer de viser l'île de Guam, territoire américain dans le 
Pacifique, avant de "suspendre" ce projet. Il a néanmoins poussé 
la provocation un peu plus loin mardi en tirant un missile qui a 
survolé le Japon. 
     
    APPLIQUER LES SANCTIONS 
    Cet essai, que les spécialistes pensent être celui d'un 
missile de portée intermédiaire de type Hwasong-12, est 
intervenu alors que les forces américaines et sud-coréennes 
effectuent comme chaque année des manoeuvres conjointes dans la 
péninsule. 
    En réponse à ce tir, les Etats-Unis ont procédé mercredi à 
un test d'interception de missile au large d'Hawaï. L'essai 
consistait à intercepter un missile balistique de moyenne portée 
à l'aide de missiles guidés SM-6 tirés par le destroyer USS John 
Paul Jones, a déclaré la Missile Defense Agency (MDA) dans un 
communiqué. 
    Le Conseil de sécurité de l'Onu a de son côté condamné une 
nouvelle fois le tir de missile nord-coréen et jugé de "première 
importance" que Pyongyang prenne des mesures immédiates et 
concrètes pour apaiser les tensions.   
    L'organe onusien a aussi appelé tous les Etats à mettre en 
oeuvre les sanctions déjà décidées à l'encontre du régime 
nord-coréen, sans en évoquer de nouvelles. 
    Mercredi, l'émissaire des Etats-Unis pour le désarmement a 
lui aussi estimé que l'application des sanctions "par tous les 
pays" permettrait d'exercer une "pression maximale" sur le 
régime nord-coréen pour le convaincre de renoncer à ses 
programmes nucléaire et balistique. 
     Robert Wood, qui visait implicitement la Chine, principal 
allié politique et partenaire commercial de la Corée du Nord, a 
insisté pendant une conférence sur le désarmement organisée par 
les Nations unies à Genève sur la nécessité d'une "action 
concertée" de la communauté internationale.     
 
 (Susan Heavey, avec David Alexander et Idrees Ali à Washington, 
Stéphanie Nebehay à Genève; Pierre Sérisier et Tangi Salaün pour 
le service français) 
 

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.