1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Trump inaugure un musée des droits civiques en l'absence de leaders noirs
Reuters09/12/2017 à 19:54

    JACKSON, Mississippi, 9 décembre (Reuters) - Donald Trump a 
inauguré samedi le nouveau Musée des droits civiques de Jackson, 
dans le Mississippi, en l'absence de représentants de la 
communauté noire, qui ont boycotté l'événement pour protester 
contre ses positions sur les questions raciales.  
    "Nous voulons que notre pays soit un lieu où tous les 
enfants de toutes les origines puissent grandir sans craintes, 
sans haine, dans l'amour, les perspectives d'avenir et 
l'espoir", a déclaré le président des Etats-Unis, dans un bref 
discours.  
    John Lewis, député démocrate de Georgie qui a côtoyé Martin 
Luther King Jr. dans les années 60, et son collègue Bennie 
Thompson du Mississippi avaient annoncé jeudi qu'ils 
n'assisteraient pas à la cérémonie. "La présence du président 
Trump et ses politiques offensantes sont une insulte pour ceux 
qui sont célébrés dans ce musée des droits civiques", disent-ils 
dans un communiqué.  
    L'Association nationale pour la promotion des gens de 
couleur s'est également indignée de la présence du président, 
qui était accompagné de Ben Carson, secrétaire au Logement et à 
l'Urbanisme et membre de la communauté africaine-américaine.  
    Donald Trump a été vivement critiqué, y compris au sein de 
son administration, pour son refus de condamner explicitement 
les suprémacistes à l'origine de la manifestation interdite du 
12 août, en marge de laquelle une militante antiraciste a été 
tuée par un nationaliste qui a foncé dans la foule au volant de 
sa voiture.    
 
 (Jeff Mason, Jean-Philippe Lefief pour le service français) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

60.35 -0.95%
15.128 -2.00%
27.095 -4.09%
6.698 0.00%
2.887 -7.44%

Les Risques en Bourse

Fermer