1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Trump envisage de retirer une partie des troupes US en Afghanistan-sces
Reuters21/12/2018 à 02:17

    WASHINGTON, 21 décembre (Reuters) - Donald Trump envisage de
retirer une grande partie des forces américaines en Afghanistan,
ont déclaré jeudi à Reuters deux représentants américains sous
couvert d'anonymat, un nouveau signal que le chef de la Maison
blanche n'entend plus mener d'importantes interventions
militaires au Moyen-Orient.
    Ces déclarations surviennent au lendemain de l'annonce par
Donald Trump du retrait des troupes américaines en Syrie,
proclamant la défaite du groupe Etat islamique (EI) dans le
pays. Le président américain a justifié sa décision en déclarant
que les Etats-Unis n'obtenaient "rien en contrepartie" de leur
intervention mais perdaient des vies précieuses et des milliards
de dollars.  
    Peu après que les représentants de l'administration se
soient exprimés, le secrétaire à la Défense, Jim Mattis, a
annoncé sa démission afin de laisser sa place à quelqu'un qui
partagera davantage la vision de Donald Trump.   
    Jim Mattis était notamment opposé au retrait des forces
américaines de Syrie, et il prônait le maintien d'une forte
présence militaire en Afghanistan afin de contraindre les
insurgés taliban à venir à la table des négociations.
    Aucun commentaire n'a pu être obtenu auprès du Pentagone sur
un possible retrait d'une partie des troupes en Afghanistan.
    Quelque 14.000 soldats américains stationnent en Afghanistan
dans le cadre de la mission de l'Otan "Resolute Support" qui
consiste à conseiller et entraîner l'armée afghane et à conduire
des opérations antiterroristes.
    Washington, qui a admis qu'une victoire purement militaire
n'était plus possible, s'efforce ces dernières semaines de
contraindre les taliban à accepter d'engager un processus de
paix avec le gouvernement afghan.
    Selon les deux représentants américains, plusieurs milliers
de soldats américains pourraient être rapatriés à l'issue de
discussions menées actuellement au sein de l'administration.
    Donald Trump a "perdu toute patience" avec la présence des
troupes US en Afghanistan, a déclaré une source proche de la
présidence, sous le sceau de l'anonymat.
    "Qu'est-ce que nous faisons là-bas, depuis toutes ces années
?", a dit Trump à un allié mercredi, a ajouté la source.
    Plus de 2.400 soldats américains sont morts en Afghanistan
depuis le début du conflit il y a 17 ans.
    Des représentants du Pentagone ont averti par le passé
contre les risques d'un retrait précipité d'Afghanistan, qui
pourrait laisser champ libre aux terroristes pour préparer de
nouvelles attaques sur le sol américain.
    Une nouvelle rencontre a eu lieu en début de semaine aux
Emirats arabes unis entre des représentants des taliban et des
négociateurs américains, qui intensifient les contacts pour
trouver un règlement pacifique à l'insurrection armée.
 

 (Phil Stewart et Idrees Ali; Jean Terzian pour le service
français)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

5576.06 -0.28%
1.11553 -0.61%
22.98 +0.17%
74.69 +0.44%
27.52 -2.67%

Les Risques en Bourse

Fermer