1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Trump attendu samedi en Californie, où un incendie a fait 56 morts
Reuters15/11/2018 à 22:57

 (Actualisé avec visite de Donald Trump samedi)
    PARADISE, Californie, 15 novembre (Reuters) - Donald Trump
se rendra samedi dans le nord de la Californie pour rencontrer
des rescapés de l'incendie qui a fait 56 morts, a annoncé jeudi
la Maison blanche. 
    Le président a suscité la polémique ce week-end en imputant
le sinistre à la "piètre" gestion des forêts californiennes. "Il
faut y remédier maintenant, ou il n'y aura plus de subventions
fédérales", a-t-il averti sur Twitter. 
    L'incendie baptisé "Camp Fire" a ravagé 57.000 hectares.
Outre les 56 morts, 130 personnes sont toujours portées
disparues. La plupart sont âgées de plus de 65 ans.
    Les flammes ont dévasté la quasi-totalité de Paradise, ville
de 27.000 habitants située dans le comté de Butte, à 280 km au
nord de San Francisco.
    Profitant d'une accalmie des vents et d'une humidité plus
importante, les équipes de pompiers sont parvenues à contenir le
sinistre à 40%.
    "Nous faisons des progrès", s'est félicité mercredi Ken
Pimlott, directeur du département californien des forêts et de
la prévention des incendies (Cal Fire), lors d'une conférence de
presse aux côtés du gouverneur de l'Etat, Jerry Brown, et du
secrétaire à l'Intérieur, Ryan Zinke.
    Près de 8.700 habitations ont été détruites dans et autour
de Paradise, où se focalisent les recherches des disparus. 
    Environ 50.000 personnes restent concernées par des ordres
d'évacuation.
    "C'est l'une des pires catastrophes que j'ai vues dans ma
carrière", a dit aux journalistes le directeur de l'Agence
fédérale de gestion des urgences (FEMA), Brock Long, lors d'une
visite à Chico, ville voisine de Paradise.
    
    PROCÉDURE CONTRE UN FOURNISSEUR D'ÉLECTRICITÉ
    Le bilan humain est le plus lourd de l'histoire de la
Californie. Le précédent incendie de cette ampleur a fait 29
morts à Griffith Park en 1933. Il s'agit aussi de l'un des
incendies les plus meurtriers aux Etats-Unis depuis le début du
XXe siècle.
    Dans le sud de la Californie, le "Woolsey Fire" a fait deux
morts, près de 200.000 déplacés et a détruit plus de 400
bâtiments près de Malibu, ville côtière à l'ouest de Los
Angeles.
    Le Cal Fire a annoncé jeudi que le "Woolsey Fire" était
contenu à 57%.
    D'après les scientifiques, la multiplication des incendies
ravageurs en Californie est due à la sécheresse prolongée,
qu'ils lient au réchauffement climatique.
    Mais trois cabinets d'avocats représentant des victimes de
l'incendie "Camp Fire" montrent du doigt la société Pacific Gas
& Electric, qu'ils accusent de défaut de maintenance et contre
laquelle ils ont lancé une procédure judiciaire.
    Selon eux, le fournisseur d'électricité avait prévenu ses
utilisateurs, avant que le "Camp Fire" ne se déclenche, que le
courant pourrait être coupé à cause des risques d'incendies,
mais que cela n'a pas été le cas.
    "Il est important de rappeler que la cause (de l'incendie)
n'a pas encore été déterminée", a dit PG&E dans un communiqué.
    Les autorités ont ouvert une enquête pour déterminer
l'origine du sinistre.
    Donald Trump a déclaré lundi soir l'état de catastrophe
naturelle pour le nord et le sud de la Californie, ce qui permet
le déblocage d'une aide fédérale.

 (Terray Sylvester, avec Noel Randewich et Sharon Bernstein;
Jean Terzian et Jean-Philippe Lefief pour le service français)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

60.74 -0.31%
15.158 -1.80%
27.4 -3.01%
6.726 +0.42%
2.924 -6.25%

Les Risques en Bourse

Fermer