1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Troisième "profit warning" de l'année pour Air France-KLM

Reuters18/12/2014 à 23:17

* Objectif d'Ebitda réduit de E200 mlns pour 2014 * Ebitda désormais prévu à E1,5-1,6 md * Coût de la grève désormais estimé à plus de E400 mlns * Réductions d'investissements notamment sur la flotte (Actualisé avec conférence téléphonique) par Cyril Altmeyer PARIS, 18 décembre (Reuters) - Air France-KLM AIRF.PA a annoncé jeudi son troisième avertissement sur résultats de l'année, la grève de pilotes ayant porté le coup de grâce à la compagnie franco-néerlandaise déjà affectée par une dégradation de ses recettes depuis l'été. Le numéro deux européen du transport aérien derrière l'allemande Lufthansa LHAG.DE a réduit de 200 millions d'euros sa prévision d'excédent brut d'exploitation (Ebitda), désormais prévu dans une fourchette comprise entre 1,5 et 1,6 milliard d'euros, en baisse par rapport au 1,85 milliard de 2013. "En renforçant significativement dès maintenant les actions sur les coûts et en adaptant le plan d'investissement, Air France-KLM se donne les moyens d'aborder 2015 dans de bonnes conditions en dépit du contexte concurrentiel dégradé", explique le PDG du groupe Alexandre de Juniac dans un communiqué. Le groupe travaille à des mesures supplémentaires pour réduire ses coûts unitaires et rogner nettement sur ses investissements en 2015 et 2016. Air France-KLM passera ainsi au crible sa flotte, notamment une dizaine de Boeing BA.N 777 dont il doit prendre livraison sur les deux années à venir, a dit de son côté le directeur financier Pierre-François Riolacci. "La baisse des prix du fuel réduit les gains qu'on peut réaliser avec des avions neufs", a-t-il dit lors d'une conférence téléphonique. "Pour une fois le marché nous donne de la flexibilité". Air France-KLM précise toutefois ne pas récolter au quatrième trimestre le plein effet de la baisse du prix du brut car elle est plus élevée que celle du prix du kérosène. Le groupe pâtit en outre de la structure de ses contrats d'approvisionnement et de son portefeuille de couvertures. COÛT DE LA GRÈVE EN HAUSSE La grève historique des pilotes d'Air France en septembre contre le projet de développement du groupe dans le "low cost" était déjà à l'origine du précédent avertissement du groupe sur ses résultats début octobre. ID:nP6N0S202X Le coût de cette grève de deux semaines est désormais estimé à plus de 400 millions d'euros - contre moins de 400 millions auparavant, notamment en raison d'une refacturation plus élevée qu'attendue par les autres compagnies du transport des passagers au cours du conflit. Air France-KLM dit en outre pâtir depuis l'été d'une faiblesse de sa recette unitaire sur le long-courrier, qui se prolonge sur les premiers jours de décembre. Pierre-François Riolacci à indiqué que les coefficients de remplissage des avions restaient "bons" y compris sur Air France qui a retrouvé son niveau d'avant la grève. "C'est sur les prix qu'on sent une pression", a-t-il souligné. S'il n'y avait pas eu la grève, le court et moyen courrier aurait légèrement amélioré ses résultats, a précisé Pierre-François Riolacci. Air France-KLM reviendra sur ses perspectives pour 2015 et 2016 lors de la publication de ses résultats annuels en février, a-t-il précisé. Le groupe fera le nécessaire pour maintenir son objectif de réduire son objectif de ratio d'endettement à fin 2017, a ajouté Pierre-François Riolacci. Dans le cadre de son plan Perform 2020 annoncé en septembre avant la grève, Air France-KLM anticipe un ratio de dette nette ajustée sur Ebitda avant locations opérationnelles (Ebitdar) de moins de 2,5 en 2017. Le groupe anticipe également une croissance de 8 à 10% de cet Ebitdar entre 2013 et 2017. L'action Air France-KLM a clôturé en hausse de 4,34% à 8,303 euros avant cet avertissement, donnant une capitalisation de 2,5 milliards. Elle a pris 9,45% depuis le début de l'année après un gain de 8,4% en 2013. Le communiqué : http://bit.ly/1wniEDv (édité par Matthieu Protard)

Valeurs associées

0.00%
0.00%
-2.35%
-1.62%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

17.495 0.00%
0.7805 0.00%
1.14125 -0.03%
389.6 0.00%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.