Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Trois questions à Sébastien Grasset d'Auris Gestion "Une nouvelle population d'ETF a émergé : les ETF activement gérés"
information fournie par AOF14/10/2021 à 11:01

(AOF) - Auris Gestion a lancé une solution d'allocation en ETF diversifié. Sébastien Grasset, membre du directoire et directeur de l'Asset Management au sein de la société de gestion a accepté de présenter la stratégie de ce nouveau mandat de gestion.

1) Pourquoi un mandat de gestion investi en ETF et pas en fonds traditionnels ?

Historiquement, Auris Gestion utilise des ETF dans ses portefeuilles et pas simplement des fonds traditionnels. Se traitant comme des actions, les ETF offrent plus de réactivité que les fonds classiques. Nous ne nous contentons pas de trackers, qui répliquent les indices. Nous privilégions des stratégies plus élaborées telles que les ETF smart beta qui permettent généralement un surcroît de performance. De même, nous investissons dans des ETF sectoriels, comme ceux sur matières premières, ou thématiques, comme ceux sur l'eau, la cybersécurité et d'autres tendances porteuses.

L'univers des ETF s'est considérablement développé ces dernières années tout en continuant d'afficher des coûts bien plus attractifs que ceux pratiqués dans la gestion active via des fonds traditionnels. D'ailleurs, une nouvelle population d'ETF a émergé : les ETF activement gérés.

Le mandat de gestion développé pour Intencial Patrimoine et investi en ETF s'inscrit dans la logique de faire profiter au client d'un univers d'investissement large à un coût réduit.

Cette nouvelle solution est disponible à travers l'offre de gestion " multi-poches " d'Intencial Patrimoine au sein des contrats suivants : Intencial Liberalys Vie, Intencial Liberalys Capital, Intencial Gestion Privée II, Intencial Gestion Privée II Capi, Intencial Archipel et Intencial Archipel Capi.

2) Dans quelle mesure justement ce mandat d'allocation en ETF est-il diversifié ?

Il intègre des ETF smart beta, des ETF de gestion active et thématiques en sus des simples ETF indiciels. Notre objectif est de réduire la volatilité tout en évitant les biais comportementaux des gérants. En effet, avec notre partenaire First Trust, nous disposons d'un modèle d'allocation en ETF que nous jugeons fiable et robuste.

Ce mandat propose un portefeuille équilibré entre actions (environ 60%, avec une limite contractuelle de 70%) et obligations, souveraines et privées. Ainsi, le niveau de risque du produit varie dans une fourchette de 4 à 5 selon l'échelle SRRI.

3) Ciblez-vous des zones géographiques, des secteurs en particulier ?

L'approche de ce mandat est très internationale. Nous privilégions la zone euro et les Etats-Unis, où d'ailleurs le marché des ETF est extrêmement profond. Par sécurité et pour contrôler la volatilité, l'exposition aux marchés émergents est limitée à 20%.

Nous cherchons à investir dans ce que nous pensons être les thèmes forts sur le long terme sans se priver bien sûr d'investir à plus court terme sur des thèmes jugés tactiques.

Encore une fois, notre choix est de diversifier au maximum le portefeuille (zones, secteurs, valeurs de croissance vs value…) en apportant la meilleure coloration factorielle au portefeuille selon le régime de marchés. Selon nous, c'est le meilleur moyen de dégager de la performance sur longue période.

Propos recueillis par Pierre-Jean Lepagnot

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.