Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Trois questions à Eve Tournier, Managing Director chez Pimco - Les investisseurs doivent se préparer à "L'Ère de la Transformation"
information fournie par AOF16/12/2021 à 15:18


(AOF) - Eve Tournier, Managing Director du bureau de Londres et responsable de la gestion du portefeuille Crédit européen, parle à l'AOF des perspectives séculaires de Pimco. Les investisseurs doivent se préparer à " L'Ère de la Transformation ", caractérisée par plus d'inflation, de risque et de volatilité.

Effectivement, les investisseurs ont déjà intégré ces thèmes dans leur stratégie d'investissement, comme en témoignent les valorisations élevées des secteurs de l'énergie verte et du numérique. Nous pensons cependant que le marché sous-estime encore l'impact à moyen et long terme des transformations structurelles induites par l'essor des énergies vertes et l'adoption plus rapide que prévu des nouvelles technologies. La pandémie a précipité la fin de la période dite de Nouvelle Normalité qui a débuté après la crise financière.

Selon nous, cette ère de croissance faible mais stable et d'inflation plus faible que prévu fait maintenant place à un environnement plus incertain et plus volatil. Dans cet environnement, les investisseurs devront construire un portefeuille moins risqué que par le passé, avec une préférence pour les actifs réels tels que l'immobilier et les matières premières. Afin de générer des performances sur des marchés plus volatils, la gestion active pourrait tirer son épingle du jeu avec les thèmes d'investissement que sont la transformation énergétique et la révolution numérique. Les gagnants du monde de demain se trouvent probablement dans ces deux secteurs.

Toute transition entraîne des changements et des perturbations. Celle-ci est susceptible d'avoir un impact sur le secteur de l'économie brune. En outre, l'accélération de la transformation énergétique entraînera probablement une hausse des prix de l'énergie. Enfin, les gains de productivité résultant des nouvelles technologies obligeront certains travailleurs à acquérir de nouvelles compétences afin de se réorienter professionnellement. Alors, oui, effectivement, cette phase de transformation fera des gagnants et des perdants.

Les pouvoirs publics s'orientent vers une meilleure répartition des bénéfices de la croissance, comme en témoignent le projet de loi américain "build back better", le programme de relance Next Gen de l'UE ou la nouvelle politique de "prospérité partagée" de la Chine. Dans le secteur privé, les parties prenantes imposent aux entreprises des normes ESG plus strictes, en encourageant les meilleures pratiques environnementales, sociales et de gouvernance.

Enfin, l'évolution du marché du travail depuis la pandémie se traduit par une augmentation du télétravail, des modalités de travail plus flexibles et des salaires plus élevés dans les secteurs sous pression. Cependant, le télétravail facilité par les nouvelles technologies pourrait permettre la délocalisation d'emplois de cols blancs vers des marchés du travail moins chers.

Propos recueillis par Pierre-Jean Lepagnot

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.