Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Trois questions à Benoit Peloille, co-gérant et responsable de l'allocation de Vega Global Care
information fournie par AOF18/06/2021 à 13:00

(AOF) - Lancé le 1er juin, Vega Global Care est un fonds en réaction au Covid. Il a pour ambition d'épouser les nouvelles préoccupations des individus sur la santé et la recherche du bien-être. Benoit Peloille, co-gérant et responsable de l'allocation a accepté de revenir sur ce fonds "zen" et "healthy".

Quel est le concept de ce fonds ?

Tout d'abord, c'est un produit simple, constitué à 100% en actions internationales. Il ne s'agit pas d'un fonds sectoriel mais thématique. La distinction a son importance. L'approche thématique nous permet d'embrasser un champ bien plus large. Le fonds prend en considération l'être humain dans sa globalité : son état de santé physique ou mental, mais également son bien-être socio-culturel, environnemental et spirituel. Nous ciblons les sociétés exposées aux thèmes de la prévention, du soin et du " mieux vivre ". Dans ce cadre, nous pouvons par exemple intégrer une compagnie d'assurance comme une medtech ou un équipementier sportif.

Concrètement justement, détaillez-nous les thèmes d'investissement du fonds ?

Dans la santé, nous pouvons acheter par exemple des grands laboratoires, des biotechs mais aussi des valeurs spécialisées dans les technologies médicales qui permettent d'améliorer la vie quotidienne, à l'image du groupe américain d'orthodontie Align Technology. Dans la prévention, nous nous intéressons aux sociétés qui permettent de réaliser des économies substantielles pour les systèmes de santé. En France, on estime à près de 30% le nombre d'actes médicaux dont la pertinence est discutable, un gisement d'économies potentielle de 40 milliards de dollars par an. Notre approche holistique est particulièrement intéressante dans la mesure où elle nous permet de rejoindre le thème des nouveaux modes de consommation de soins de santé, avec la livraison de médicaments à domicile, le développement des ordonnances digitales, etc. Dans le mieux-vivre aussi, le spectre est très large. Il comprend les groupes spécialisés dans la silver economy, la nutrition saine, les cosmétiques ou encore le sport.

Les marchés ont connu un rebond spectaculaire, est-ce le bon moment pour se lancer ?

Question timing, nous sommes confiants. Nous pensons que le pic d'activité aux Etats-Unis n'est plus très loin. Or historiquement, lorsque les investisseurs se rendent compte que le point haut est passé, ils tempèrent leur appétit pour les valeurs dites " value " pour se recentrer sur celles dites " de croissance ". Ces valeurs devraient justement représenter l'essentiel de notre allocation. Le thème de la santé dans sa globalité est en effet largement dominé par des valeurs de santé, plutôt défensive, des valeurs innovantes, donc de croissance, et des valeurs de consommation non cycliques.

Propos recueillis par Pierre-Jean Lepagnot

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.