1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Trois pays européens discutent avec Airbus pour des tankers
Reuters19/12/2014 à 18:01

PAYS-BAS, NORVÈGE ET POLOGNE NÉGOCIENT AVEC AIRBUS POUR DES TANKERS

BRUXELLES (Reuters) - Les Pays-Bas, la Pologne et la Norvège vont négocier avec Airbus en vue de l'achat de quatre avions ravitailleurs, ont déclaré vendredi des responsables européens.

"Les Pays-Bas, la Pologne et la Norvège ont décidé de préparer des négociations avec Airbus Defence & Space en vue de l'acquisition d'une flotte d'avions A330 multirôles de transport et de ravitaillement en vol", a annoncé dans un communiqué l'Agence européenne de défense (AED).

Le ministère néerlandais de la Défense a précisé que le consortium envisageait d'acheter quatre appareils qui seraient exploités en commun par les trois pays, ajoutant que d'autres nations pourraient rejoindre le projet par la suite.

Le projet lancé à l'initiative du gouvernement néerlandais vise à combler les lacunes dans les capacités de ravitaillement en vol de l'Europe.

Les quatre ravitailleurs sont "un point de départ", a déclaré Peter Round, le directeur des capacités, de l'armement et de la technologie de l'AED.

L'annonce de discussions avec Airbus signifie que Boeing a été écarté de l'appel d'offres puisque les deux groupes d'aéronautique et de défense avaient été priés de fournir des informations sur leurs produits et leurs prix.

"Les trois pays sont parvenus à la conclusion qu'une seule solution militaire répondait à leurs exigences clés en termes de capacités et de calendrier", écrit l'AED dans un communiqué.

Selon Peter Round, un contrat pourrait être signé au début 2016 avec une livraison qui débuterait fin 2018 ou début 2019.

(Adrian Croft, Marc Angrand et Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer