Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Trêve des confiseurs pour les marchés malgré une pression accrue de l'épidémie de coronavirus
TrackInsight04/01/2021 à 15:39

Semaine du 21 au 27 Décembre 2020

La volatilité n'a quasiment pas bougé (VIX à 21.53, soit -0.2% de variation hebdomadaire) et l'activité de trading a été réduite en cette semaine écourtée par les fêtes. Pourtant, elle aura été marquée par l'accord sur le Brexit, finalement conclu juste avant Noël. Les marchés actions européens ont réagi positivement à cette nouvelle, compensant ainsi les pertes subies lundi suite à la mise en place de mesures sanitaires renforcées. Globalement, les indices larges européens ont plutôt fait du surplace cette semaine (MSCI EMU : +0.03%). La situation était un peu plus contrastée par pays, avec le MIB 30 qui a gagné +0.80% et le DAX 30 qui a perdu -0.32%. De même, le FTSE 100 a cédé -0.41%. La livre sterling a très modérément progressé à 90 pences pour un euro (+0.7% WTD).

Outre-Atlantique, le S&P 500 a fléchi de -0.17% tandis que le Dow Jones grignotait +0.07%, faisant fi du rejet par le Président Trump du plan de relance de 900 milliards de dollars tout juste adopté par le Congrès en début de semaine, après une longue période de tractations.

Le Nasdaq Composite s'est de nouveau distingué en gagnant +0.38%, après avoir affiché un plus haut historique en clôture mardi, grâce à l'action Apple (+4.19% WTD) qui a bénéficié d'une information Reuters précisant que le groupe envisageait de produire des voitures en 2024, avec une technologie de batterie révolutionnaire. Parmi les secteurs S&P, la tech était d'ailleurs bien placée cette semaine (+0.82%), juste derrière les valeurs financières (+1.94% avec JP Morgan en figure de proue suite à des recommandations positives : +4.57%). Tous les autres secteurs finissaient dans le rouge, et notamment l'énergie (-2.03% avec des prix du pétrole orientés à la baisse - brut WTI chutant de -1.77%) bien que les stocks américains aient diminué la semaine dernière, atténuant ainsi les craintes d'une demande plus faible que prévu du fait de la crise sanitaire.

Les petites capitalisations ont continué à surperformer les grandes valeurs, avec le Russell 2000 qui a progressé de près de 30% sur les 8 dernières semaines (+1.72% du lundi 21 au jeudi 24 décembre).

A l'opposé, les marchés asiatiques ont flanché. Le Hang Seng a ainsi perdu -0.42% après que le régulateur chinois ait ouvert une enquête antitrust sur les pratiques du géant Alibaba (titre en baisse de -14.62% sur la semaine). Les actions australiennes (S&P/ASX 200) ont glissé de -0.16%, tandis le Nikkei abandonnait -0.4%.

Du côté des taux, les rendements des emprunts d'Etat sont restés assez stables (T-Note 10 ans américain à +0.94%, Bund 10 ans à -0.55%). Les marchés de crédit se sont légèrement contractés dans l'ensemble. Les obligations de notation "investissement" ont lâché -0.22% en Europe, mais n'ont pas bougé aux Etats-Unis. Les titres à haut rendement ont seulement corrigé de -0.11% en Europe et ont quasiment fait du surplace outre-Atlantique (-0.01%). La dette émergente a mis un terme à 7 semaines ininterrompues de gains avec une perte hebdomadaire de -0.62% en devises locales.

Enfin, l'or a fini à $1,879.9 l'once (-0.31% sur la semaine) et l'euro s'est un peu affaibli (-0.41%) face au dollar.

Poursuivre votre lecture : https://www.trackinsight.com/en/weekly-flow-report/2020-12-25/global

Trêve des confiseurs pour les marchés malgré une pression accrue de l'épidémie de coronavirus

Trêve des confiseurs pour les marchés malgré une pression accrue de l'épidémie de coronavirus

Trêve des confiseurs pour les marchés malgré une pression accrue de l'épidémie de coronavirus

Trêve des confiseurs pour les marchés malgré une pression accrue de l'épidémie de coronavirus

Trêve des confiseurs pour les marchés malgré une pression accrue de l'épidémie de coronavirus

Trêve des confiseurs pour les marchés malgré une pression accrue de l'épidémie de coronavirus

Trêve des confiseurs pour les marchés malgré une pression accrue de l'épidémie de coronavirus

Trêve des confiseurs pour les marchés malgré une pression accrue de l'épidémie de coronavirus

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer