1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

TransCanada acquiert Columbia Pipeline
Reuters17/03/2016 à 23:12

TRANSCANADA RACHÈTE COLUMBIA PIPELINE POUR 10,2 MILLIARDS DE DOLLARS

(Reuters) - TransCanada, le propriétaire du gazoduc controversé Keystone XL en Amérique du Nord, a annoncé jeudi l'acquisition de l'opérateur américain Columbia Pipeline Group pour 10,2 milliards de dollars (9 milliards d'euros), une opération qui lui permettra de créer un géant nord-américain du transport de gaz.

Le groupe canadien propose 25,50 dollars en numéraire pour chaque action de sa cible, soit une prime de 8,5% par rapport au cours de clôture de Columbia Pipeline jeudi (23,51 dollars).

L'action Columbia Pipeline montait à 24,75 dollars dans les échanges d'après-Bourse à Wall Street, tandis que le titre TransCanada coté à New York cédait près de 4% à 36,50 dollars.

L'acquisition, d'un montant de 13 milliards de dollars en incluant la dette de Columbia Pipeline, intervient quatre mois après le rejet par le président Barack Obama du projet d'oléoduc Keystone XL entre le Canada et les Etats-Unis, contre lequel les défenseurs de l'environnement s'opposaient depuis plus de sept ans.

Les oléoducs de Columbia Pipeline Group acheminent du gaz naturel du Golfe du Mexique vers les régions est des Etats-Unis, ce qui permettra à TransCanada, surtout implanté à l'ouest, d'étendre son réseau.

L'opérateur canadien, qui financera l'opération par des cessions d'actifs et de la dette, assure que son bénéfice par action s'en trouvera augmenté dès la première année pleine.

(Swetha Gopinath à Bangalore, Véronique Tison pour le service français)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer