1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Toyota relève sa prévision de bénéfice annuel

Reuters04/02/2015 à 09:52

TOYOTA OPTIMISTE POUR L'EXERCICE EN COURS

par Chang-Ran Kim

TOKYO (Reuters) - Toyota a relevé mercredi sa prévision de bénéfice d'exploitation, une décision qui était largement attendue, la faiblesse du yen augmentant la valeur de ses ventes à l'étranger et compensant le recul de la demande au Japon.

Le premier constructeur automobile mondial s'attend désormais à un bénéfice d'exploitation record de 2.700 milliards de yens (20 milliards d'euros) pour l'exercice s'achevant le 31 mars, une hausse de 8% sur une précédente prévision de 2.500 milliards de yens. Les analystes s'attendent en moyenne à 2.762 milliards de yens, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Cette nouvelle projection donne une marge d'exploitation prévue de 10,0% contre 9,4% pour la précédente estimation.

"Ceci est la résultante de nos efforts entamés lorsque le yen était fort en vue de doper la rentabilité par véhicule et d'abaisser les charges fixes", a dit le directeur général Takuo Sasaki à propos de la marge.

Sur la période octobre-décembre, Toyota a fait état d'une hausse de 27% de son bénéfice d'exploitation à 762,88 milliards de yens, contre un consensus des analystes à 690,21 milliards.

Le constructeur table sur une parité dollar-yen de 109 sur l'exercice en cours contre 104 yens précédemment projetés.

La chute du yen profite à Toyota, qui exporte environ la moitié de ses véhicules produits au Japon. Le constructeur nippon retire aussi maintenant le bénéfice des réductions de coûts entreprises ces dernières années lorsque le yen atteignait des records.

Aux Etats-Unis, son principal marché, Toyota dépasse ses concurrents japonais grâce à une gamme qui embrasse toutes les catégories de véhicules.

La baisse des prix à la pompe affecte les ventes de la Prius et d'autres modèles écologiques mais relance la demande pour le modèle haut de gamme Lexus, pour les pick-ups et d'autres véhicules à marge élevée pour lesquels l'offre des concurrents nippons est rare.

Le constructeur prévoit dorénavant de vendre 2,75 millions de véhicules en Amérique du Nord sur l'exercice annuel contre 2,74 millions précédemment projetés. Il a en revanche abaissé ses estimations pour le Japon, le reste de l'Asie et l'Europe.

Toyota avait dit en janvier qu'il anticipait une baisse de 1% de ses ventes mondiales durant cette année calendaire, dans le sillage d'une forte contraction au Japon imputable à la hausse de la TVA intervenue le 1er avril dernier.

Les observateurs attendent qu'expire, en mars 2016, le gel de trois ans imposé par Toyota à l'ouverture de nouvelles capacités de production, décision qui avait pour but de maîtriser son expansion. Dans le même temps, les tensions pesant sur les capacités de production existantes risquent de freiner la croissance des ventes.

L'action Toyota a terminé en hausse de 2,4% avant la publication des comptes, tandis que le Nikkei gagnait lui 2%.

(Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.