Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Toujours mal en point, Karstadt repris par un Autrichien

Reuters15/08/2014 à 16:18

(Actualisé avec précisions, communiqués de Signa et Berggruen) par Matthias Inverardi et Victoria Bryan DUSSELDORF/BERLIN, 15 août (Reuters) - La chaîne allemande de grands magasins Karstadt s'apprête à changer de mains pour la deuxième fois en quatre ans, pour passer sous le contrôle de l'homme d'affaires autrichien Rene Benko, qui devra à son tour s'efforcer de la redresser. Karstadt, qui regroupe une centaine de magasins dont le célèbre KaDeWe de Berlin, a pour principal concurrent l'enseigne Kaufhof, qui a profité ces dernières années de ses difficultés pour lui prendre des parts de marché. Signa Holding, le véhicule d'investissement de Rene Benko, qui a déjà racheté l'an dernier la majorité du capital des magasins de luxe et de sport de Karstadt, va reprendre le solde de cette division à l'investisseur américain Nicolas Berggruen, a-t-il annoncé dans un communiqué vendredi. Signa va parallèlement reprendre 83 autres magasins Karstadt regroupés dans une entité juridique distincte, en exerçant une option d'achat au prix symbolique d'un euro. Nicolas Berggruen se désengagera donc totalement du groupe de distribution et il n'encaissera aucun autre paiement dans le cadre de la cession, a précisé Signa. Ce dernier entend se concentrer sur la restructuration de Karstadt et entend pour ce faire se tenir à l'écart des médias, a déclaré le directeur général de Signa Retail Wolfram Keil dans un communiqué. "L'objectif premier désormais est de revenir au calme, de discuter avec les représentants du personnel afin d'approuver et de mettre en oeuvre les prochaines étapes d'une stratégie de restructuration pérenne", a-t-il ajouté dans un communiqué. Il n'a donné aucune précision sur le projet de restructuration et Signa n'était pas disponible dans l'immédiat, la journée étant fériée en Autriche. VERS UNE FUSION AVEC KAUFHOF ? Nicolas Berggruen, fils d'un marchand d'art international dont la fortune est estimée à 1,4 milliard d'euros par le magazine Forbes, avait sauvé Karstadt du dépôt de bilan en 2010 mais il a ensuite été accusé par des syndicats et certains médias de ne pas avoir investi suffisamment dans le groupe. Le mois dernier, Eva-Lotta Sjöstedt, la présidente du directoire de Karstadt, avait démissionné cinq mois seulement après son entrée en fonction, en laissant entendre qu'elle n'avait pas été suffisamment soutenue par Nicolas Berggruen. "En dépit de tous nos efforts, Karstadt ne réalise toujours aucun bénéfice. Nous nous effaçons donc afin que Karstadt puisse prendre un nouveau départ avec un nouveau propriétaire", a déclaré Nicolas Berggruen dans un communiqué. Une source dans son entourage a déclaré qu'à ses yeux, Karstadt n'avait pas seulement besoin de capitaux mais aussi d'une restructuration et d'une participation à la consolidation du secteur. Les spéculations sont récurrentes sur la possibilité d'un rapprochement entre Karstadt et Kaufhof, mais le géant de la grande distribution Metro MEOG.DE , propriétaire de Kaufhof, a déjà rejeté cette hypothèse. Rene Benko, de son côté, a tenté par le passé de prendre le contrôle de Kaufhof mais Metro a jugé son offre insuffisante. A la Bourse de Francfort, l'action Metro gagnait 1,54% vers 11h50 GMT alors que l'indice MDax des valeurs moyennes allemandes progressait de 0,61%. Karstadt, qui n'est pas coté, ne publie pas ses résultats financiers. Ses ventes ont reculé de 3,9% et sa perte nette est ressortie à 34 millions d'euros sur le premier semestre de son exercice fiscal 2013-2014, avait rapporté en mai le quotidien Handelsblatt. Kaufhof, lui, a fait état d'une hausse de 0,5% de ses ventes en Allemagne sur les neuf premiers mois de son propre exercice. Signa a précisé avoir investi des centaines de millions d'euros dans Karstadt ces derniers mois afin de lui fournir des liquidités. (avec Jasmine Rietdorf, Benoit Van Overstraeten et Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.