Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

TOTAL relance le projet Papua LNG
AOF05/05/2021 à 13:00

(AOF) - Après un report d'un an en raison de la crise sanitaire, le gouvernement de Papouasie-Nouvelle-Guinée et Total, opérateur de Papua LNG, ont annoncé la remobilisation des équipes et des moyens nécessaires à la réalisation du projet. L'objectif est de lancer les études d'ingénierie de détail (FEED) début 2022 en vue d'une décision finale d'investissement en 2023. Cette évolution positive fait suite à la signature et confirmation de l'accord gaz (gas agreement) en 2019, à la signature de l'accord de stabilité fiscale et à l'octroi de la prolongation du permis en février 2021.

Patrick Pouyanné a déclaré : " Je suis honoré d'accueillir le vice-premier ministre de Papouasie-Nouvelle-Guinée au siège de Total à Paris pour aborder les plans de mise en œuvre de Papua LNG. Les autorités envoient ainsi un signal fort de leur détermination à voir ce projet majeur se concrétiser. Par sa proximité avec les marchés GNL en Asie, Papua LNG est une force dans notre portefeuille d'actifs et je confirme que nous allons consacrer toutes les ressources nécessaires à son succès. "

Le Vice Premier Ministre a déclaré : " Il était très important pour notre gouvernement de rencontrer le Président-directeur général de Total et les autorités françaises afin de souligner l'importance de Papua LNG pour notre nation et de réaffirmer notre soutien plein et entier à ce projet. Je suis satisfait de cette rencontre dont il ressort un plan de mise en œuvre clair. "

Le projet Papua LNG aura pour objet la production des deux champs gazifères Elk et Antelope découverts sur le bloc PRL-15 et dont la phase d'appréciation s'est achevée en 2017. Le gaz produit par ces deux champs sera transporté via un pipeline offshore de 320 kilomètres jusqu'à Caution Bay où il sera liquéfié dans deux trains de liquéfaction à construire, d'une capacité totale de 5,6 Mt/an. Ces trains seront intégrés aux installations de liquéfaction existantes de l'usine de PNG LNG à Caution Bay.

Total et les autorités de Papouasie-Nouvelle-Guinée s'engagent à coopérer en vue de la valeur dans le pays et d'une mise en œuvre exemplaire du projet Papua LNG, avec une attention toute particulière à la biodiversité, aux enjeux environnementaux et aux droits des populations locales.

Total est opérateur des gisements à terre d'Elk et Antelope et le principal actionnaire du permis PRL-15 avec une participation de 31,1 %, aux côtés d'ExxonMobil (28,7 %) et Oil Search (17,7 %), après exercice par l'État de son droit d'entrée à hauteur de 22,5 %.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Une grave crise du secteur

Même si la plupart des experts prévoient une remontée des cours du pétrole en 2021 (contre un niveau d'environ 50 dollars le baril fin 2020), cette remontée devrait être très fragile. La demande est encore loin d'avoir retrouvé son niveau d'avant la crise et le trafic aérien devrait rester encore déprimé au-delà de 2021.

Standard & Poor's souligne la profondeur de la crise que traverse le secteur. L'agence de notation estime, en effet, que la transition énergétique est un défi existentiel. La pandémie a permis un essor des énergies renouvelables qui risque d'accélérer le déclin annoncé du pétrole. Cela obligerait les compagnies à démanteler des activités traditionnelles pour mener les investissements nécessaires. Ainsi BP a annoncé 25 milliards de dollars de cessions d'actifs et une division de moitié de son dividende pour financer son pari sur l'électricité renouvelable.

Valeurs associées

Euronext Paris -0.41%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer