Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Total investit au Kurdistan, menaces du gouvernement irakien

Reuters31/07/2012 à 21:36

L'IRAK MENACE DE PLACER TOTAL SUR LISTE NOIRE

par Benjamin Mallet et Marion Douet

PARIS/BAGDAD (Reuters) - Total est menacé d'être placé sur liste noire par l'Irak après avoir annoncé mardi une prise de participation dans deux blocs d'exploration au Kurdistan, en conflit avec le gouvernement central de Bagdad sur les questions pétrolières.

Le groupe français a annoncé mardi avoir signé avec l'américain Marathon Oil un accord qui porte sur une prise de participation de 35% dans les blocs de Harir et Safen et pour lequel il va subir de "graves conséquences" s'il ne revoit pas sa position, a déclaré un responsable du gouvernement irakien.

"Nous punirons les sociétés qui signent des accords sans l'approbation du gouvernement central et du ministère du Pétrole", a dit le porte-parole du vice-Premier ministre pour l'Energie Hussain al-Shahristani.

"Si Total ne revoit pas cet accord, il va faire face à de graves conséquences... Total sera mis sur liste noire pour avoir violé la loi irakienne", a-t-il ajouté.

Le groupe exploite déjà avec des partenaires le site d'Halfaya dans le sud-est de l'Irak depuis fin juin.

Un porte-parole du groupe pétrolier français n'a pas souhaité ajouter de commentaires après la réaction du gouvernement irakien.

"Les autorités de Bagdad ont été informées des intentions de Total", avait précisé ce porte-parole plus tôt dans la journée.

Le pétrolier français avait dit en février qu'il envisageait des investissements dans la région semi-autonome du Kurdistan irakien, jugeant que les conditions d'exploitation proposées y étaient meilleures que dans le reste du pays.

"Total confirme son engagement de contribuer au développement du secteur pétrolier irakien et à investir dans de nouveaux projets", a écrit le groupe dans un communiqué publié en début d'après-midi.

BLOCS COLOSSAUX

Les blocs Harir et Safen ont respectivement une surface de 705 km2 et 424 km2. Total précise qu'il deviendra l'opérateur du bloc Safen pour le développement.

Un analyste du secteur a estimé que la rentabilité de ces deux blocs serait plus élevée que dans le sud de l'Irak mais qu'à terme le transport de la production pourrait représenter un risque.

"Ce sont des blocs colossaux", a dit cet analyste qui n'a pas souhaité être nommé, soulignant qu'au Kurdistan les explorations étaient rarement décevantes.

"Le seul problème, c'est le transport. On ne peut pas passer par les pipelines du gouvernement fédéral. La seule solution serait de construire un pipeline vers la Turquie."

Exxon Mobil a été le premier grand pétrolier à signer un accord avec le Kurdistan fin 2011, accord que Bagdad a jugé illégal et pour lequel le gouvernement a riposté en excluant Exxon, en mai, d'un appel d'offres pour des blocs d'exploration.

Bagdad est même allé plus loin avec Chevron, le 24 juillet, en privant le pétrolier américain de tout accord en dehors du Kurdistan après l'annonce par celui-ci du rachat de deux blocs dans la région.

Le ministère français de l'Energie n'était pas disponible dans l'immédiat pour des commentaires.

Un porte-parole du gouvernement régional du Kurdistan n'a pas donné suite à une demande de précisions.

Avec Caroline Jacobs et Michel Rose à Paris, Ahmed Rasheed et Patrick Markey à Bagdad, édité par Dominique Rodriguez et Benoît Van Overstraeten

Mes listes

valeur

dernier

var.

4.94 +5.65%
65.61 +1.48%
CGG
2.104 -3.22%
173.7 +1.94%
25.1 +2.45%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.