Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Tokyo revoit en baisse son diagnostic économique

Reuters19/09/2014 à 12:23

LE JAPON RÉVISE À LA BAISSE SON DIAGNOSTIC ÉCONOMIQUE

TOKYO (Reuters) - Le gouvernement japonais a revu en baisse son évaluation de la situation économique du pays pour la première fois depuis avril, la consommation des ménages, qui représente 60% environ du PIB, ayant du mal à se remettre de la hausse de la TVA intervenue le 1er avril dernier.

Cette évaluation fait suite à une série d'indicateurs économiques en demi-teinte qui soulèvent des interrogations sur la vigueur d'un rebond attendu durant le trimestre en cours et qui pèsera lourd dans le choix du Premier ministre Shinzo Abe, en décembre, d'augmenter ou pas à nouveau la TVA l'an prochain.

"L'économie japonaise suit une reprise modérée mais une faiblesse est constatée dans certains secteurs", écrivent les services du Premier ministre dans leur rapport mensuel de septembre.

Ces derniers jugeaient également la reprise modérée le mois dernier mais observaient que la baisse de la demande liée à la hausse de la TVA avait tendance à se tasser.

En revanche, la Banque du Japon (BoJ) a maintenu son diagnostic d'une économie en reprise modérée malgré la baisse de la demande pour des raisons fiscales.

Une enquête Reuters publiée vendredi montre que les 27 économistes interrogés anticipent une croissance annualisée de 3,6% ce trimestre, après un plongeon de 7,1% le trimestre précédent. Ils projetaient 3,8% dans l'enquête précédente.

Ils prévoient toujours en revanche un ralentissement de la croissance à 2,1% au dernier trimestre de 2014.

La plupart des économistes interrogés pensent qu'Abe relèvera encore la TVA mais certains pensent qu'il pourrait reporter sa décision.

Le Premier ministre a par ailleurs déclaré qu'il comptait réformer le plus rapidement possible le fonds de pension public GPIF (Government Pension Investment Fund), qui gère pour 1.200 milliards de dollars d'actifs, une annonce que la Bourse de Tokyo a saluée et qui s'est traduite par de nouvelles pressions baissières sur le yen.

"Je crois que réformer le GPIF est d'une importance extrême... Je souhaite revoir son portefeuille le plus vite possible", a dit Abe à des chefs d'entreprise.

Il n'a pas été plus précis mais Abe a nommé ce mois-ci Yasuhisa Shiozaki comme ministre de la Santé, dont la tâche consiste aussi à superviser le fonds de pension. Ce dernier est partisan d'une diversification du portefeuille du GPIF, au bénéfice d'actifs plus risqués que les emprunts d'Etat JGB.

(Tetsushi Kajimoto, Kaori Kaneko, Kiyoshi Takenaka, Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Mes listes

valeur

dernier

var.

4.49 -0.22%
6.2 -2.05%
0.898 +2.57%
65.6 +0.80%
5.344 +2.81%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.