Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

TNT s'envole en Bourse, le marché table sur un offre relevée

Reuters20/02/2012 à 17:01

TNT S'ENVOLE EN BOURSE APRÈS L'OFFRE DE RACHAT PAR UPS

AMSTERDAM/DÜSSELDORF (Reuters) - L'action TNT Express s'envole de plus de 50% lundi à la Bourse d'Amsterdam, au-delà du prix de rachat proposé par l'américain UPS, signe que les investisseurs anticipent une proposition rehaussée.

UPS a dit vendredi avoir proposé 9 euros par action pour racheter le groupe néerlandais de messagerie, valorisant celui-ci autour de 4,9 milliards d'euros. TNT Express a repoussé l'offre, mais les discussions se poursuivent entre les deux groupes.

Une source proche des pourparlers a indiqué que des actionnaires étaient disposés à céder leur participation et espéraient obtenir un prix compris entre 9,5 et 10 euros par titre pour TNT, dont le rachat permettrait à UPS d'accroître sa présence sur le marché européen.

"Tout le monde attend une offre relevée", a déclaré lundi Corne van Zeijl, gérant de fonds chez SNS Asset Management, qui dispose d'une participation de 0,3% dans TNT. Il a ajouté que le principal concurrent d'UPS, FedEx, pourrait se mêler à la bataille, mais le gérant s'attend à ce qu'UPS l'emporte.

"FedEx peut potentiellement présenter une offre. Dix euros par action, c'est possible. (Mais) parce que FedEx est plus petit il financera une telle opération plus difficilement", a dit Corne van Zeijl, précisant attendre une offre de 11 euros par titre.

La poste néerlandaise PostNL, premier actionnaire de TNT avec 29,9% du capital, s'est refusé à tout commentaire.

L'action TNT s'échangeait vers 13h45 GMT autour de 9,85 euros, en hausse de 55% par rapport à son cours de clôture de vendredi soir (6,343 euros).

OPPORTUNITÉ À SAISIR POUR UPS

Selon les analystes, un rachat de TNT aiderait UPS à se développer en Europe, en particulier en Grande-Bretagne, en France, en Allemagne et aux Pays-Bas, ainsi que sur les marchés émergents asiatiques comme la Chine ou l'Inde. TNT réalise près des deux tiers de son chiffre d'affaires auprès de sa clientèle européenne

"TNT reste une opportunité qu'on ne retrouve qu'une fois tous les dix ans pour un acteur comme UPS", estime une source bancaire au fait de la stratégie du groupe américain.

Toutefois, TNT est confronté à une guerre de prix sur ses principales destinations, au ralentissement économique en Europe et à des difficultés au Brésil, où le groupe a peiné à intégrer certaines acquisitions. En outre, le groupe néerlandais affiche de faibles performances en terme de chiffre d'affaires et de bénéfices.

L'entité issue d'une fusion entre les deux groupes aurait une position dominante sur certains marchés, comme la Grande-Bretagne, et devrait céder des actifs pour se conformer à la réglementation en matière de concurrence, estiment des banquiers et des analystes.

Andre Mulder, analyste chez Kepler Capital Markets, a dit néanmoins ne pas s'attendre à des objections de taille de la part des autorités de la concurrence.

"TNT est déjà leader sur le marché européen avec une part de marché de 18%, et est talonné par Deutsche Post avec 15%. En ajoutant les 10% d'UPS, cela représenterait un peu moins de 30%", note l'analyste.

"Tout en s'approchant du seuil de danger de 33%, nous pensons que l'entité issue de la fusion aurait une part de marché trop élevée seulement au Royaume-Uni."

La source proche des discussions a indiqué que la législation antitrust était une entrave potentielle à un accord, mais pas une raison pour abandonner le projet.

De son côté, Deutsche Post DHL a prévenu lundi qu'il s'attendait à ce qu'une fusion des deux groupes suscite l'inquiétude des autorités de la concurrence.

"Nous nous attendons à ce que cela soulève des questions sérieuses sur le terrain de la concurrence et de la régulation", a déclaré une porte-parole du groupe allemand.

Sara Webb et Matthias Inverardi, Natalie Huet et Jean Décotte pour le service français, édité par Marc Joanny

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.