Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Timide rebond à la Bourse de Paris

Le Revenu04/06/2013 à 18:07

DR

(lerevenu.com) - De son côté, Wall Street, après son petit sursaut observé hier soir, se montre hésitant actuellement, alors que les opérations de fusions et acquisitions de taille moyenne se poursuivent, et que les derniers chiffres des prix de l'immobilier et du déficit commercial américain sont plutôt rassurants. Les investisseurs attendent désormais la publication du rapport mensuel de l'emploi US vendredi prochain.

ECO/DEVISES

Après l'OCDE, le Fonds monétaire international a revu à son tour en baisse ses prévisions pour l'économie française en 2013 et 2014. Dans un rapport dévoilé ce matin, l'institution indique tabler sur une contraction du PIB de 0,2% cette année, contre une baisse de 0,1% anticipée auparavant. L'économie devrait ensuite rebondir de 0,8% en 2014 contre une hausse de 0,9% attendue jusqu'ici.

Un peu de répit sur le marché de l'emploi espagnol. Le nombre de chômeurs a en effet reculé de 98.265 en mai, à 4,89 millions. Il s'agit de la plus forte baisse depuis la création de la statistique en 1997, souligne le ministère du travail. Ces bons chiffres sont toutefois à relativiser puisque mai est traditionnellement un mois très positif pour l'emploi car les entreprises commencent à embaucher pour la saison estivale...

L'indice ISM new-yorkais est ressorti à 54,4 pour le mois de mai 2013, d'après l'Institute for Supply Management ce mardi. Il était attendu à 55, après une lecture de 58,3 en avril. Alors que l'indice des perspectives à six mois a atteint un sommet de cinq mois, l'indicateur de l'emploi a par contre déçu, ressortant à 49,4 en mai et signalant ainsi une contraction.

Selon le Département américain au commerce ce mardi, le déficit commercial des Etats-Unis pour le mois d'avril 2013 s'est établi à 40,3 Mds$, contre 41,2 Mds$ de consensus et 37,1 Mds$ pour le niveau révisé du mois de mars 2013 (précédemment estimé à 38,8 Mds$).

Sur le marché de changes, l'Euro vaut désormais 1,3078$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 93,1$ et le Brent s'affiche à 102,3$.

VALEURS EN HAUSSE

* Archos s'envole de 9% pour sa troisième séance consécutive de progression

* STMicroelectronics gagne 4,5%. Dans un entretien accordé au 'Figaro', le président Carlo Bozotti a tenu un discours positif, en faisant notamment état de commandes en croissance de 15% au premier trimestre par rapport à la fin 2012 et de 5% sur un an, et en indiquant viser un objectif de croissance de 5 à 10% sur l'année.

* Gemalto progresse de 3,5%. Le Groupe prévoit de présenter son nouveau plan stratégique pluriannuel le 5 septembre prochain, lors d'une conférence investisseurs à New York. Les grandes lignes du projet seront dévoilées juste avant cette présentation, après la clôture de la Bourse d'Amsterdam.

* Scor (+2,7%) s'apprête à devenir le premier acteur du secteur aux Etats-Unis dans le segment "vie", avec le rachat de Generali US. Il s'agit de la troisième transaction de poids pour la Scor outre-Atlantique après le rachat de Revios en 2006 et des portefeuilles de mortalité de Transamerica Re en 2011. Scor et Generali ont conclu l'opération pour 579 millions d'euros (environ 750 millions de dollars), une somme qui pourra légèrement varier en fonction des résultats de l'entité jusqu'au bouclage de la transaction, attendu au second semestre 2013. Le périmètre représente 700 millions d'euros environ de primes nettes acquises en 2012, ce qui fait de Generali le 4ème réassureur-vie aux Etats-Unis. La Scor va financer son acquisition au moyen de ses ressources propres, et par une éventuelle émission limitée de dette, sans émission d'actions nouvelles. L'entreprise estime qu'elle ne devrait pas avoir d'impact sur sa notation crédit, et qu'elle entre dans les critères de son plan stratégique "Strong Momentum V1.1". Au niveau comptable, le groupe de Denis Kessler s'attend à un profit immédiat grâce à un écart d'acquisition négatif, et à un impact positif sur le bénéfice par action et le rendement annualisé des capitaux propres moyens pondérés.

* Renault monte de 1,7%. Le marché automobile américain s'est nettement repris en mai (+8% sur un an) et Nissan a été l'un des constructeurs en ayant le plus profité !... La filiale à 44% de Renault a ainsi fait bondir ses ventes de 25% par rapport à mai 2012, grâce à la sortie de nouveaux modèles et à des baisses de prix sur sept de ses modèles, dont la Nissan Altima. Nissan a vendu au total 114.457 véhicules le mois dernier, profitant du succès des nouveaux Sentra (compact), Pathfinder (SUV) et Altima (berline moyenne). En revanche, sa marque haut de gamme Infiniti a vu ses ventes chuter de 25% à 7.899 véhicules.

* Société Générale est en hausse de 1,4% avec un coup de pouce de Goldman Sachs qui est repassé à l'"achat" sur la valeur en visant 42 Euros contre 40 précédemment. Axa monte aussi de 1,8%.

* L'Oréal et Danone gagnent respectivement 0,7% et 1,1%. Les deux titres restent soutenus par les rachats d'actions menés par les deux groupes.

Neopost (+0,2%). Le spécialiste de l'équipement des salles de courrier a réalisé un chiffre d'affaires de 264,3 millions d'euros au premier trimestre de son exercice 2013/2014 (clos le 30 avril 2013), en hausse de 6,5% par rapport au 1er trimestre de l'exercice 2012. A taux de change constants, la hausse du chiffre d'affaires s'établit à +6,8%. La croissance organique est annoncée à +2,1% malgré de moindres revenus de changements de tarifs postaux. L'évolution de la marge opérationnelle courante au cours du trimestre est qualifiée de "en ligne avec les attentes du groupe pour l'ensemble de l'exercice 2013", c'est-à-dire supérieure à 25% pour Neopost Integrated Operations et supérieure à 12% pour CSS Dedicated Units hors charges liées aux acquisitions. Neopost confirme aussi son objectif d'une croissance de son chiffre d'affaires 2013 d'au moins 5%, hors effets de change.

VALEURS EN BAISSE

* Bouygues perd encore 1,8% et enregistre ainsi une troisième séance consécutive de baisse.

* Saint-Gobain est en retrait de 1,5%. Saint-Gobain organise jeudi après-midi son assemblée générale annuelle.

* Legrand recule encore de 1,5% après déjà deux séances dans le rouge.

* Veolia cède 1,4% au lendemain d'une hausse de près de 1%.

* Alstom perd 1,2%. Une nouvelle collaboration est en train d'émerger dans les réseaux dits "intelligents", avec l'accord signé ente Alstom Grid et Intel. Les deux groupes entendent mener ensemble des développements dans le domaine des réseaux et des villes intelligentes, notamment sur l'intelligence distribuée et la sécurisation des systèmes d'information. L'accord vient couronner trois ans de travaux.

* Rexel cède 0,4%. La Deutsche Bank a placé 28,1 millions d'actions Rexel, représentant 10% du capital, à un cours de 17,35 euros pièce, dans le cadre d'un placement privé d'actions détenues par Ray Investment, le holding de référence du distributeur de matériel électrique. Les titres ont donc été placés avec une légère décote de 2% sur le cours de clôture de la veille (17,70 euros).

* Carrefour perd 0,3%. Les actionnaires semblent avoir à nouveau confiance dans les perspectives du distributeur. Pour preuve, ceux qui ont opté pour le coupon en actions de la société représentent un peu plus de 72% des actions en circulation. Le prix d'émission de ces titres a été fixé à 19,62 euros. Il fallait opter pour ce mode de coupon entre le 2et le 23 mai 2013. Ainsi, Carrefour va émettre 14.769.539 actions nouvelles, soit 2,08% de son capital antérieur. Le règlement livraison des actions et leur admission aux négociations sur NYSE Euronext Paris interviendront à compter du 7 juin 2013. Le dividende global en numéraire à verser aux actionnaires n'ayant pas retenu l'option du paiement en actions s'élève à 114 millions d'euros. Le paiement en titres du dividende permet au groupe d'économiser des liquidités et de renforcer ses fonds propres.

Finance Plus, édité par lerevenu.com

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.