Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Thierry Peugeot juge possible une OPA sur PSA

Reuters20/07/2012 à 00:38

THIERRY PEUGEOT N'EXCLUT PAS LA POSSIBILITÉ D'UNE OPA SUR PSA

PARIS (Reuters) - Thierry Peugeot, président du conseil de surveillance de PSA Peugeot Citroën, n'exclut pas que le groupe puisse être la cible d'une OPA après son effondrement en Bourse, a-t-il déclaré dans une interview à paraître vendredi dans Le Figaro.

Prié de dire s'il redoutait une OPA, le représentant de la famille Peugeot, principal actionnaire du groupe, a répondu: "Tout est possible. Il faut agir."

L'annonce jeudi dernier d'une vaste restructuration des activités du groupe en France a provoqué plusieurs jours d'affilée une chute de l'action PSA et suscité des critiques virulentes du président de la République et du gouvernement.

"Si le cours a chuté autant, c'est que les attaques dont le groupe fait actuellement l'objet ont un effet immédiat sur la perception des actionnaires du groupe", a ajouté Thierry Peugeot. "C'est une situation qui est dangereuse. La capitalisation boursière aujourd'hui de 2,3 milliards d'euros est extrêmement faible et n'a rien à voir avec les capitaux propres de l'entreprise."

Après l'annonce de 8.000 nouvelles suppressions d'emplois en France et la fermeture de l'usine d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) pour tenter d'endiguer les pertes financières du constructeur sur fond de chute des ventes en Europe, l'action PSA a chuté de près de 18% en quatre séances.

Le titre a rebondi de près 4% mercredi, puis encore de 7,6% jeudi.

Après François Hollande, qui a jugé samedi "inacceptable" le plan annoncé par PSA, le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg a dit avoir "un vrai problème" avec la stratégie du constructeur.

"Au-delà de ma propre réaction et de celle de ma famille, c'est tout le groupe qui vit mal ces attaques et qui se sent visé : le conseil de surveillance, le directoire, l'ensemble du personnel, les concessionnaires, les actionnaires, les fournisseurs et même nos clients", a poursuivi Thierry Peugeot dans le Figaro. "Ce qui nous choque, c'est la manière dont l'ensemble du corps social est traité. Cela crée un fort sentiment d'injustice (...) Nous sommes prêts à accepter la critique, mais il y a des limites."

Dans le cadre de ses consultations, Arnaud Montebourg a reçu mercredi soir à Bercy le président du directoire de PSA, Philippe Varin. Jeudi prochain, selon une source gouvernementale, ce sera au tour de Thierry Peugeot.

Ce dernier recevra également vendredi au siège parisien du groupe Emmanuel Sartorius, l'expert mandaté par le gouvernement pour tenter de déterminer si la situation actuelle de l'entreprise justifie l'ampleur des mesures annoncées.

"Nous sommes dans l'obligation de nous adapter, nous ne pouvons pas rester sans rien faire", a ajouté le représentant de la famille Peugeot, qui détient 25,4% du capital de PSA. "Tout au long de son histoire, le groupe s'est toujours adapté aux circonstances pour assurer sa pérennité."

Gilles Guillaume, édité par Gwénaëlle Barzic

Mes listes

valeur

dernier

var.

26.1 -1.36%
1.167 -0.00%
1235.81 +1.15%
0.05 0.00%
1048.93 +0.52%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.